Connect with us

Societé

Labé : les forces de l’ordre dispersent les manifestants, des arrestations et blessés…

Published

on

À l’instar des deux premières journées, les manifestants sont descendus en masse ce mercredi à l’appel du FNDC contre un changement de Constitution, à Labé, chef-lieu de la Moyenne Guinée et fief de l’opposant Cellou Dalein Diallo. Cette fois-ci, ils seront stoppés dans leur marche par les forces de l’ordre puissamment armés au niveau de l’hôpital principal qui ont fait usage des gaz lacrymogènes pour les disperser. Les manifestants, comme il fallait s’y attendre, ont répliqué par des jets de pierre.

Tout est parti lorsqu’un seul des responsables du FNDC sur le terrain  a tenté de rassurer les grognards.

Younoussa Baldé a dit que bien que les gens soient motivés et engagés mais qu’il serait mieux de les canaliser pour éviter tout dérapage. Une demande qui sera rejetée par les manifestants, fortement mobilisés à Hoggo M’bouro et dans les autres rues de Labé.

« Si vous êtes courageux, on passe par là aujourd’hui (vers l’hôpital ndlr). Ils ont la peur au ventre. Depuis le mat, ils nous disent que nous allons manifester à 7 heures, il est 12 heures c’est maintenant qu’ils viennent. S’ils n’ont pas le plus le courage qu’ils rendent la responsabilité, au profit d’une autre personne » fustige ce manifestant, apparemment très motivé pour la manifestation.

Dans la foulée, la foule s’est dirigée vers l’hôpital sans meneur potentiel, où les attendaient les forces de l’ordre. Une fois sur les lieux ils ont échangé pierres et gaz lacrymogène. Dans ces échanges, plusieurs manifestant ont été arrêtés et des blessés.

« C’est n’est que le début, le combat va continuer jusqu’à ce que le gouvernement et Alpha Condé renoncent à leur projet suicidaire qui est la nouvelle constitution et le projet de 3è mandat », conclut Younoussa Baldé, responsable de la jeunesse de l’ufdg.

Aux dernières nouvelles, les jeunes manifestants règnent en maîtres dans la ville.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités