Labé : l’opposition républicaine dans la rue pour réclamer ses voix lors des communales

Ils sont des milliers de personnes à sortir ce mercredi matin 14 mars dans les rues de la commune urbaine de Labé pour manifester contre ce qu’ils appellent « fraude électorale et les tueries contre nos militants ».

Interrogé sur l’objectif de cette marche pacifique, Mamadou Aliou Laly Diallo, tête de liste UFDG de répondre :  » l’objectif d’abord c’est de dénoncer la mascarade électorale. Ils ont volé nos voix. Les citoyens ont choisi leurs dirigeants mais dans l’avantage du président de la République, de son gouvernement et du RPG Arc-en-ciel. Ils ont falsifié ces résultats. Nous sortons pour réclamer que la vérité sortie des urnes soit proclamée. Deuxièmement, dénoncer du fait qu’on est en train de tuer les militants de l’opposition, nous avons enterré plus de 90 militants c’est comme s’il y a des citoyens et des non citoyens dans ce pays, avec l’arrivée des donzos à Conakry. Alors qu’il existe les forces de défense et de sécurité. C’est comme si l’Etat n’existe pas. En plus, si les militants de l’opposition manifestent, il faut les massacrer, mais quand il s’agit d’autres, on les dorlote ».

Sur l’itinéraire de cette marche pacifique, Mamadou Aliou Sampiring Diallo, 2è sur liste UFDG de Labé aux communales du 4 février dernier d’affirmer :  »cette marche pacifique qui a débuté à 10 h au rond-point Hoggo M’Bouro, en passant par carrefour royal Moto, Carrefour Kolima, carrefour Bilaly, Cinéma Daka, Kanssato, Hoggo M’Bouro, l’hôpital régional, Banque centrale, Carrefour gouvernorat Collège Konkola, Carrefour Kolima va s’arrêter à 15 h avec des discours ».

À noter que ce mercredi 14 mars, toutes les activités commerciales sont paralysées dans la capitale du Foutah Djallon. Magasins et boutiques et Banques sont tous fermés.

Tidiane Diallo correspondant régional à Labé 

620 44 25 83

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire