Labé : un principal de Collège mis en cause par ses élèves dans une affaire d'harcèlement sexuel

Le principal du Collège de Thyndel, dans la Commune Urbaine (CU) de Labé, Amadou Diary Baldé est mis en cause par ses propres élèves dans une affaire de violences basées sur le genre et d’harcèlement sexuel, rapporte l’AGP dans la région.
Cette affaire, ébruitée par les présumées victimes qui se sont confiées à la presse locale, alimente actuellement la chronique dans la sainte cité de Karamoko Alpha Mo Labé.
Selon l’une des plaignantes, Hassanatou Barry, en classe de 8ème A2, ses ennuis ont commencé quand elle a refusé les avances de son principal.
«Monsieur Amadou Diary m’avait dragué. Je n’ai pas acceptée. Il m’a créé des problèmes. Il a menacé de me faire perdre si je n’accepte pas. A l’heure là, chaque jour, si j’entre en classe, il me chasse, il m’insulte aussi», accuse-t-elle. L’élève Habibatou Barry, également en classe de 8ème Année, affirme que le principal du Collège de Thyndel est un habitué des faits.
«Il m’a dit de l’appeler si je fini de préparer. Il a promis de m’amener des crédits. Je lui ai dit que je n’ose pas. Je lui ai dit que je voulais sauter la 8ème pour la 9ème. Il m’a dit de faire un cadeau pour lui, après il fait mon cadeau à son tour», persiste la seconde plaignante.
Le principal du Collège de Thyndel, Amadou Diary Baldé, mis en cause, clame son innocence et parle de simple montage.
«Ce sont des accusations gratuites et fortuites. Je ne suis pas ici pour draguer une fille à l’école. Je précise qu’il y a de ces élèves qui sont là, peut-être, ce n’est pas dans mon établissement seulement. Dès qu’elles ont un petit problème avec la Direction ou avec le principal, elles vont dire qu’il m’a dragué, il a tenté je n’ai pas accepté, voilà pourquoi, j’ai des problèmes», s’est défendu le principal.
A noter, que les filles victimes des violences de ce genre sont nombreuses en milieu scolaire. C’est pourquoi, les autorités de l’Education ont installé une commission chargée d’approfondir les enquêtes sur ces affaires.
Selon le directeur préfectoral de l’Education de Labé, Mamady Magassouba, cette commission d’enquêtes a commencé ses activités, samedi, 16 avril 2016. «Les résultats seront disponibles au plus tard mardi, 19 avril 2016», a-t-il rassuré avant de promettre rencontrer la presse dès qu’il aura reçu le rapport final de la commission d’enquêtes.
AGP

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire