Connect with us

Santé

Lancement officiel des exercices de simulation d’urgence sanitaire : discours de l’ambassadeur du Japon

Mardi dernier, dans les locaux de l’Agence nationale de sécurité (ANSS), a eu lieu la cérémonie de lancement officiel des exercices de simulation d’urgence sanitaire en présence de l’Ambassadeur du Japon. Ci-dessous, le discours de Hisanobu Hasama…

Monsieur le Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire,

Madame la Coordinatrice du Système des Nations Unies,

Monsieur le Représentant du PNUD en Guinée,

Mesdames et Messieurs,

Je suis très heureux de participer avec vous à cet exercice de simulation d’une urgence sanitaire, dans les locaux de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

La très grave crise de l’épidémie de virus Ebola que nous avons connue en Guinée et dans les pays voisins a permis de mettre en lumière certaines défaillance du système de santé guinéen, notamment en ce qui concerne la surveillance épidémiologique. Cette insuffisance a retardé l’alerte précoce et a malheureusement eu des conséquences lourdes en vies humaines.

Aussi, la Guinée est-elle en train de tirer les leçons de cette épidémie, avec l’aide de ses partenaires internationaux et humanitaires, en rebâtissant son système de santé pour le rendre plus agile et plus efficace. S’agissant de la surveillance épidémiologique, le Gouvernement du Japon a accepté la requête de la Guinée, via le PNUD, de financer le projet d’Appui opérationnel à l’ANSS, pour un montant de sept cent quarante et un mille Dollars (741 000 USD), soit environ six milliards six cent millions de Francs Guinéens (6 600 000 000 FG). Ce financement répond à un besoin urgent pour la Guinée. Il s’inscrit également dans les principes d’action de la 6ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD 6), notamment son pilier « Promouvoir des systèmes de santé résilients pour la qualité de vie : Afrique résiliente » et sa composante : Renforcement de la capacité de réponse, ainsi que de prévention et de préparation contre les urgences de santé publique.

Ce projet a permis de renforcer les capacités institutionnelles et opérationnelles de l’ANSS pour une information rapide et en temps réel, notamment en partenariat avec l’Université Saint Luke du Japon pour la création d’une plateforme de communication et d’analyse des données remontées du terrain.

Ce renforcement des capacités de l’ANSS se poursuit aujourd’hui avec l’exercice conjoint de simulation qui va avoir lieu tout à l’heure. Il s’agit d’un travail en commun avec tous les partenaires ayant appuyé ou qui appuient encore l’Agence, à savoir : l’OMS, le CDC, Expertise France, ainsi que le Ministère de la Santé et la Croix Rouge Guinéenne.

Nous allons donc assister à une alerte à échelle réelle, qui doit permettre de s’assurer que les mécanismes de surveillance mis en place, et les équipes qui ont été formées, sont en adéquation avec une alerte réelle.

A l’issue de ce processus, la Guinée sera donc dotée d’un système renforcé, plus clair, plus agile et plus à même de répondre aux risques futurs d’épidémies, avec l’ANSS comme pivot de ce système.

Je souhaite aussi saluer la contribution de la Guinée à la lutte contre l’épidémie du virus Ebola qui a récemment eu lieu en République Démocratique du Congo. Cette intervention est aussi le résultat des efforts de renforcement de capacités et des leçons apprises ici, et il est louable que les Guinéens fassent profiter les autres pays des expériences durement acquises.

Je souhaite donc que cet exercice soit réellement instructif pour ses participants, que les forces et faiblesses soient identifiées et que de nouvelles pratiques en sortent. C’est ainsi que la communauté sanitaire en Guinée accomplira sa mission de protection et de soin envers les guinéens. Il faut également retenir qu’une maladie hautement infectieuse peut se déclencher à tout moment, ce qui nécessitera votre attention permanente.

Vive la coopération guinéo-japonaise.

Je vous remercie de votre attention.

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook