L’Arabie saoudite veut-elle transformer le Qatar en île?

D’après le site saoudien Sabq, Riyad aurait l’intention de creuser un canal sur la frontière saoudo-qatarie. Un gigantesque chantier qui aurait pour conséquence de transformer le petit Etat gazier en île.

Notre planète comptera-t-elle bientôt une île supplémentaire? Et il n’est pas question d’une île artificielle créée de toutes pièces, comme l’émirat de Dubaï l’a déjà fait avec son projet (en partie devenu réalité) de « Palm Islands. »

Le projet que nous évoquons ici est sensiblement différent, si ce n’est qu’il concerne à nouveau la même région du monde, à savoir celle du golfe Persique, touché ces dernières années par une certaine folie des grandeurs.

Un projet pharaonique à 600 millions d’euros
D’après le site saoudien Sabq, relayé par plusieurs médias dont le Courrier international, Riyad aurait l’intention de creuser un canal sur la frontière saoudo-qatarie. Un projet pharaonique qui aurait pour conséquence de couper le petit Etat gazier de la terre, lequel deviendrait donc une île. Selon Sabq, le fameux projet serait dans l’attente d’un feu vert officiel. Le site affirme également de source sûre que le canal pourrait être creusé en seulement douze mois, le tout pour un montant total avoisinant les 2,8 milliards de riyals, ce qui équivaut à 609 millions d’euros. Une goutte d’eau dans l’océan du richissime royaume saoudien.

Crise diplomatique
Mais pour quelle(s) raison(s) l’Arabie saoudite chercherait-elle à se couper de Doha? Tout d’abord et principalement pour des questions politiques. En effet, rappelons que les deux pays sont en crise diplomatique depuis l’année passée. Une crise qui trouve son origine dans le conflit opposant Riyad à Doha depuis que celui-ci s’est libéré de la tutelle saoudienne dans les années nonante. Cette crise du Golfe s’est encore accentuée l’année dernière après que les Saoudiens, rejoints ensuite par les Émiratis, les Bahreïnis et les Egyptiens, ont imposé un blocus au Qatar, auquel ils reprochent de financer des groupes islamistes radicaux et de se rapprocher de l’Iran, l’ennemi chiite juré de Riyad.

Tourisme et transport maritime
Ensuite, pour des raisons économiques. En transformant la presqu’île qatarie en une île totale, les Saoudiens faciliteraient le passage maritime entre les différents pays du Golfe, précise Sabq. Cete nouvelle côte ainsi créée permettrait également de développer le tourisme dans la zone.

Reste donc à voir si ce projet un peu fou verra bel et bien le jour.

Source : 7sur7

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire