Connect with us

Culture

Kerfalla Kanté s’est éteint hier nuit à Conakry

Published

on

Immense perte pour la Guinée et la sous-région ouest-africaine. L’oiseau ne volera plus. Un géant de la musique mandingue se couche. L’artiste-chanteur-compositeur Kerfalla Kanté, surnommé l’oiseau de Sankaran (Sankaran könö) s’est éteint la nuit dernière des suites de maladie dans une clinique privée de Conakry.

Auteur des titres fétiches « diarabi konko, djamana, déri, mousso, semere semere, mansaba » qui ont bercé le cœur des mélomanes, Kerfalla Kanté est l’une des meilleures voix musicales du pays. Il s’en va à 60 ans. Il dépose donc à jamais le micro sans avoir réussi à mettre sur le marché un double album qui le tenait à cœur. Malgré sa maladie.

En juillet 2017, à la mort de l’icône Kémo Kouyaté, Kerfalla Kanté avait lâché ceci au palais du peuple : « tout ce qui a été dit par rapport aux artistes de Guinée, j’ai entendu. Ce qu’on cherche c’est d’appliquer le dit qui reste toujours en observation. Je souhaite que ça soit une réalité pour accompagner les artistes guinéens au moment qu’ils sont malade ».

Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook