Le concert de Black M annulé, une « polémique inquiétante »

Le rappeur Black M a dénoncé vendredi la « polémique incompréhensible et inquiétante », qui a conduit à l’annulation de son concert prévu le soir des commémorations de la Bataille de Verdun.

Dans une « lettre ouverte » publiée sur les réseaux sociaux, Black M, de son vrai nom Alpha Diallo, rappelle que son grand-père a combattu durant la Deuxième Guerre mondiale parmi les tirailleurs sénégalais et déplore les « propos haineux » dont il a été victime ces derniers jours. Il précise avoir « ressenti une immense fierté lorsque l’on a fait appel à (lui) pour participer à un concert en marge de la commémoration de la Bataille de Verdun pour l’ensemble des jeunes français et allemands », qui sont attendus le 29 mai à Verdun aux côtés du président François Hollande et de la chancelière allemande Angela Merkel.Alpha Diallo, 31 ans, rappelle qu’il a été « éduqué par la France, terre d’accueil de (s)es parents, terre qui (l)’a vu grandir et permis de vivre de (s)a passion ». « Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des tirailleurs sénégalais – ces mêmes tirailleurs sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun », ajoute-t-il. « Une polémique incompréhensible et inquiétante a malheureusement entraîné l’annulation de ma participation à cette manifestation », relève-t-il.

De nombreuses voix, en provenance essentiellement de l’extrême droite et de la droite, avaient notamment dénoncé une chanson de 2010 du groupe Sexion d’Assaut, « Désolé », où Black M désignait la France comme « pays kouffar », un terme péjoratif désignant les mécréants en arabe. La ville de Verdun, invoquant notamment des « risques forts de troubles à l’ordre public », en raison d’une « polémique d’ampleur sans précédent », a annoncé vendredi matin l’annulation du concert.

« Je ne peux rester sans réponse face aux propos d’une extrême violence, tenus à mon égard, ces derniers jours. Je suis d’autant plus attristé par cette situation qui peut aujourd’hui toucher des milliers d’autres Français », écrit le rappeur dans sa lettre ouverte. « Moi, Alpha Diallo, enfant de la République et fier de l’être, souhaite, par ce communiqué, faire barrière à ces propos haineux », conclut-il, en ajoutant qu’il ne ferait pas d’autres commentaires.

AFP

13239041_10156931447670319_1477573741548894066_n

Bonjour à tous,

Je m’appelle Alpha Diallo, je suis français, né en France, à Paris, et j’ai 31 ans.

Eduqué par la France, terre d’accueil de mes parents, terre qui m’a vu grandir et permis de vivre de ma passion. Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais – ces mêmes Afficher la suite

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire