Connect with us

Politique

Le coordinateur FNDC de Gaoual ‘’a été arrêté en train de jeter la pierre sur le toit au moment d’une réunion sur la constitution’’ (préfet)

Published

on

On en sait un peu plus sur l’arrestation de Mamadou Alpha Saidou Diallo, coordinateur préfectoral du FNDC à Gaoual dans la journée du samedi 14 septembre 2019, par des militaires qui l’ont ensuite déposé à la maison d’arrêt.

Accusé d’arrestation arbitraire, le préfet Elhadj Souleymane Sow a démenti et apporté des précisions : « c’est à l’occasion d’une rencontre entre le groupe de professeurs des universités appelé CPDN. Après Boffa, Boké et Fria notre tour c’était le samedi dernier. Le débat était sur le thème : ‘’qu’elle constitution pour la Guinée ?’’. En première position, on devait s’entretenir à la permanence, mais à cause de la pluie elle était inaccessible. Donc, nous sommes allés à la place publique, après 2 heures de débats, nous avons entendu des jets de pierres, mais c’était une seule fois. Après la clôture des débats, nous sommes allés à la résidence pour se restaurer. Entre temps, les services de sécurité m’ont informé : ‘’préfet, nous avons arrêté un jeune, c’est lui qui avait jeté la pierre sur le toit lors de la rencontre, nous l’avons amené à la gendarmerie. Quand on l’arrêtait, il détenait une seconde pierre qu’il s’apprêtait à lancer. Donc il a été arrêté en flagrant délit. Après, ils m’ont dit qu’ils vont le présenter à un juge, ce qui fut fait. Le procureur s’est saisi du dossier, a promis de le juger pour flagrant délit ». Ajoutant que « certaines personnes de Conakry ont été informées avant que moi de cette arrestation. Lorsque j’ai vu sur les réseaux sociaux que le préfet de Gaoual a instruit l’arrestation du coordinateur préfectoral du FNDC, alors que je n’en suis pour rien. C’est un mensonge, ici il n’y a pas de problème entre les partisans et détracteurs de la nouvelle constitution. Le coordinateur en question, il a organisé toute une journée un sit-in dans le plus grand carrefour dans le quartier Hafia, il n’a pas été inquiété. Mai lancer des pierres sur les gens ce n’est pas normal, mais je ne suis pas informé de son arrestation. Je jure devant Dieu et les hommes, le secrétaire général du Rpg était assis près de moi, il n’a pas bougé d’un pas durant toute la rencontre, on l’accuse tout simplement, il n’a instruit personne d’arrêter qui que ce soit. Donc ce n’est pas vrai », conclut le préfet.

Au moment nous mettions cette dépêche en ligne, le coordinateur du Front Mamadou Alpha Saidou Diallo était à la barre pour répondre de ses actes.

Tidiane Diallo correspondant régional à Labé

62044 25 83

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook