Connect with us

A la Une

Le député Ben Youssouf Keita : ‘’la gratuité de la césarienne et de l’accouchement est une réalité à l’intérieur du pays’’

La Commission Santé, Jeunesse et Sports de l’Assemblée nationale à sa tête, l’honorable Ben Youssouf Keita -issu de l’UFDG, principal parti de l’opposition guinéenne- a publié le mercredi, 27 février dernier, le rapport d’enquête menée sur les différentes structures sanitaires à l’intérieur du pays.

Ce document de 33 pages confirme la gratuite de la césarienne et de l’accouchement mais dénonce en revanche, le maque d’équipements dans les hôpitaux et centres de santé. « La gratuité de la césarienne et de l’accouchement est une réalité à l’intérieur du pays. Des patients rencontrés ont confirmé cette information. Cependant, des problèmes persistent encore à Conakry, les citoyens sont souvent victimes de rançon de la part des agents de santé dans les structures sanitaires », a déploré Ben Youssouf Keita.

Poursuivant, le président de la Commission Santé, Jeunesse et Sport a indiqué que « des efforts doivent être fournis pour l’augmentation des kits dans les structures sanitaires mais aussi de s’assurer de leur qualité. La qualité des kits continue de faire l’objet de critiques dans certaines structures sanitaires à cause de la date de péremption souvent très proche au moment de la livraison de la complétude des kits », dit-il.

Du 21 juillet au premier août 2018, ces députés ont reçu à toucher du doigt les réalités que vivent, selon eux, les citoyens en matière de santé publique. Après cette sortie à l’intérieur du pays, la commission a fait des recommandations auprès du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique qui sont entre autres :

« Améliorer la prestation de la PCG : Il s’agit d’améliorer la disponibilité à temps des médicaments dans les structures sanitaires à l’intérieur du pays; Développer et mettre en œuvre des stratégies de déconcentration de certains services spécialisés(ORL, diabétologie, urologie…); Améliorer la communication entre le ministère et les citoyens sur les questions de santé; Accompagner la mise en œuvre de la politique de la santé communautaire; Rendre effectif la déconcentration budgétaire comme prévu par la loi de finance 2019; Renforcer l’inspection auprès des structures sanitaires; Améliorer la sécurité dans certaines structures sanitaires à travers la clôture totale des lieux… »

Mohamed Cissé

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    2 mars 2019 at 14 h 13 min

    Quel discours politique rare en Guinée venant de la part d’un représentant de la première force de l’Opposition Guinéenne !

    Si l’Opposition Guinéenne avait même 10 Députés capables de tenir un tel discours impartial, objectif et courageux, même très critique sur tous les chapitres de la gouvernance publique, ce pays aurait certainement pu faire un bond en avant spectaculaire dans la gestion de la chose politique.

    La pire des choses dans le débat politique est de mon point de vue, le nihilisme aveugle et absurde et qui est un grave recul de la culture démocratique chez la plupart des intervenants de la classe politique et de la société civile en Guinée. Et c’est très dommage pour ce pays.

    L’Honorable Député de l’UFDG Mr. Ben Youssouf Keita, un Médecin de très haut niveau, sorti des Universités de Cuba avec de très bons résultats académiques, est un homme politique affable et humble. Il l’a toujours été ainsi. Ceux qui l’ont connu au Collège Court de Coléah (Conakry II) en 1967, 1968 et 1969, savent de quoi je parle.

    Là, il vient de rendre un inestimable service à sa propre formation politique, l’UFDG, une belle leçon pour toute la classe politique Guinéenne pour le sens positif que l’on devrait donner au combat politique dans un pays en construction démocratique.

    Je crois qu’il faudrait l’en féliciter à juste titre. Il fait honneur à l’UFDG, au regard de sa pondération habituelle très remarquable et de son professionnalisme tout court.

    Sincères félicitations pour la parole d’expert de l’Honorable Député Ben Youssouf Keita et pour la Mission parlementaire qu’il vient de conduire en personne dans les régions.

    Souhaitons vivement que le Ministère de la Santé Publique et les partenaires au développement qui suivent ce difficile chapitre de la prise en charge de la césarienne et de l’accouchement en Guinée, prenne en compte ses recommandations et conclusions. Ni plus, ni moins.

    Merci pour la courtoisie de Médiaguinée.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook