Le fils d’Alpha Condé à la tête du PUP ? Fodé Bangoura pousse un coup de gueule…

« Mohamed, le fils du président Alpha Condé, a acheté le Pup ». La rumeur avait enflé et pris tout le pays. Finalement, elle s’est dégonflée comme un ballon de baudruche. C’est Fodé Bangoura, le président du parti de l’unité et du progrès (ancien parti au pouvoir de l’ex-chef d’Etat guinéen Lansana Conté)  qui a balayé lors d’une conférence de presse la rumeur d’un coup de balai non sans piques à ses détracteurs. Pour lui, « le père (Alpha Condé, ndlr) dont vous parlez est à la tête d’un parti politique, donc il n’a pas besoin d’aller chercher des clients ailleurs ». Extraits…

« Nous ne sommes allés vers personne pour la vente de notre parti. Le PUP n’est pas à vendre (…). Au Gabon, c’est le fils qui est à la tête du parti de son père, ainsi qu’au  Togo et au Zaïre (RDC, ndlr). Et même au Sénégal, c’est au nom de son parti que Wade prépare son fils pour la magistrature.

 

Le père (Alpha Condé, ndlr) dont vous parlez est à la tête d’un parti politique, donc il n’a pas besoin d’aller chercher des clients ailleurs. Le PUP n’est pas une friperie, ni un article à mettre sur le marché. Nous n’avons pas l’intention de le ventre, c’est un grand parti, là où les autres visent et ils y sont, c’est là-bas, nous  visons aussi, donc  pourquoi vendre le parti à quelqu’un qui est déjà à la tête d’un autre parti.

Ceux qui racontent partout que le PUP est mort, se trompent, nous venons de faire une tournée dans 31 préfectures du pays plus les 5 communes de la capitale pour relancer à nouveau le parti. Nous avons été bien accueillis dans toutes ces localités et nos anciens  militants et militantes sont revenus à la maison et il y a eu même d’autres adhésions . C’est pourquoi, ils (les colporteurs de fausses nouvelles) racontent des mensonges partout, ils disent que le PUP est mort. Pourquoi ? (…) Ils n’ont qu’à laisser notre parti tranquille et  s’occuper de leurs partis».

Par Mediaguinee

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire