Connect with us

Politique

Le FNDC invite ses démembrements à s’intéresser aux « biens mal acquis » des promoteurs du 3è mandat

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 7 juin au siège de la PCUD à Kipé, le Front National pour la Défense de la Constitution a invité tous les Guinéens issus de ses démembrements à entamer, sans délai, la recherche et la communication d’informations sur les biens mal acquis appartenant à toute personne se rendant complice de la forfaiture en cours.  Elle annonce qu’une base de données créée à cet effet viendra alimenter les éléments de preuves nécessaires à l’enclenchement des poursuites en écho aux dispositions de la Constitution qui qualifient les crimes économiques d’imprescriptibles.

Selon le Front National pour la Défense de la Constitution, c’est dans un contexte l’instrumentalisation du peuple de Guinée que la déclaration de soutien du Gouvernement à une « nouvelle constitution » est intervenue en mai dernier alors que même le Premier Ministre, Chef du Gouvernement affirme ne l’avoir jamais vue, de même que le Ministre de Justice, Garde des Sceaux démissionnaire.

Pour le FNDC, cet état de fait est révélateur de l’absence totale d’honnêteté et de patriotisme, ainsi que d’un déficit chronique de moralité dans la gestion des affaires publiques, parce qu’il dénote que ça pourrait être ainsi de tous les dossiers cruciaux de l’État.

Selon le Front, la publication des photographies de certains promoteurs du Coup d’État Constitutionnel en cours a conduit le pouvoir à réagir au travers d’un communiqué lu sur les ondes de la RTG et publié sur la page officielle du Ministère de l’information, dans lequel étaient proférées des menaces et intimidations en tous genre à l’endroit du FNDC et les rédacteurs dudit communiqué se seraient retranchés derrière le nom de la « mouvance » comme s’ils redoutaient les conséquences prochaines de leur forfaiture.

Pour le FNDC, aucune manœuvre dilatoire ne saurait le détourner des objectifs fixés au service de la défense des intérêts du peuple, au moment où une infirme minorité promeut par tous les moyens, notamment illégaux, la défense de leurs intérêts personnels.

Le FNDC dit prendre acte de l’évolution du rôle de la RTG vers la croisade qu’elle mènerait actuellement au service du troisième mandat, en violation des obligations élémentaires de neutralité rattachées au service public.

Fidèle à sa démarche initiale, le FNDC dit redoubler de vigilance afin qu’aucun complice du Coup d’État constitutionnel en cours, quelle que soit son origine, son statut et son rang, n’échappe à la documentation de ses actes et propos susceptibles d’engager de potentielles poursuites judiciaires. Raison pour laquelle, il dit poursuivre la publication des photos des ennemis de la Guinée pour que les responsabilités des uns et des autres soient situées en temps opportun.

Ainsi le FNDC invite tous les Guinéens issus de ses démembrements, notamment au Sénégal, en France, en Belgique, aux États-Unis, au Canada mais aussi en Guinée à entamer, sans délai, la recherche et la communication d’informations sur les biens mal acquis appartenant à toute personne se rendant complice de la forfaiture en cours.

Le FNDC dit prendre acte de l’intérêt manifesté par certaines institutions à l’instar des Nations Unies et de la Cour Pénale Internationale (CPI) quant à leur suivi particulièrement attentif de l’évolution de la situation en Guinée.

Le FNDC félicite enfin les guinéens de l’intérieur comme de l’extérieur pour la mobilisation massive, l’engouement et l’esprit de citoyenneté que développe chez eux la Constitution du 7 mai 2010.

Maciré Camara

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook