Le général Sékouba Konaté rend hommage à Kèlètigui Faro : « sa disparition est une grande perte pour notre pays »

Le décès dimanche à Conakry du colonel Kélètigui Faro a plongé l’ancien président guinéen de la transition le général Sékouba Konaté dans une grande désolation. Depuis les Etats-Unis où il s’y trouve, le Tigre -comme l’appellent affectueusement ses fans pour sa ténacité au combat-, cité par notre confrère de ‘’nouvelledeguinee’’  a rendu un hommage appuyé à celui qui fut son ministre de l’Agriculture et l’un de ses plus proches collaborateurs. Au téléphone, l’ex-numéro 3 du CNDD, presque en larmes, a parlé d’une « grande perte pour la Guinée ». Réaction…

 » Tout d’abord, je prie Dieu, le Tout-Puissant, d’accepter Kélétigui Faro dans son paradis. Que son âme repose en paix. Je présente mes condoléances les plus attristées à la famille éplorée, au président de la République, au capitaine Moussa Dadis Camara, à l’armée guinéenne et à tous les Guinéens. La disparition de Faro est une grande perte pour notre pays.
Kélétigui Faro était un homme pacifique. Au CNDD, c’était le militaire le plus accessible. Il était le pacifique vis-à-vis de l’opposition. Kélétigui Faro était un homme discipliné, respectueux et instruit. Je vous informe qu’il était titulaire d’un doctorat en Transmission. Il a joué un rôle clé pour le départ des militaires du pouvoir. Il a été l’un des artisans de la démocratisation de la Guinée. Côté militaire, c’était le principal défenseur de la démocratie. Côté civil, c’est Tibou Kamara qui se battait pour la démocratie. Au moment des pourparlers interguinéens de Ouaga, au temps du CNDD, Moussa Kéïta faisait croire à Dadis que le président Blaise Compaoré le soutenait pour qu’il reste au pouvoir. Moussa Kéïta disait à Dadis qu’il avait la bénédiction du président du Faso. C’était faux. Kélétigui Faro avait eu le courage de me dire en privé que Moussa Kéïta était en train de trahir le capitaine Dadis. Kélétigui Faro m’avait dit, un jour dans mon bureau, que le président Blaise n’a jamais demandé à Dadis de rester au pouvoir. Par contre, il avait aux membres de la délégation du CNDD qu’il pouvait nous aider à nous en sortir dans l’honneur si on quitte le pouvoir conformément à nos premiers engagements
Kélétigui Faro a été l’un des artisans, côté militaire, de l’avènement de la démocratie en Guinée. A l’époque, c’est lui qui m’avait mis en contact avec les diplomates. Il m’a toujours dit que la sortie la plus honorable pour nous, c’est d’organiser des élections, rendre le pouvoir aux civils et regagner les casernes pour défendre la Guinée. Il était foncièrement hostile à toute tentative de confiscation du pouvoir par les officiers du Conseil National pour la Démocratie et le Développement. »

Commentaires

commentaires




One thought on “Le général Sékouba Konaté rend hommage à Kèlètigui Faro : « sa disparition est une grande perte pour notre pays »

    Laisser un commentaire