Le Japon accorde deux nouveaux dons à la Guinée

Le mercredi 4 octobre 2017, au Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, Son Excellence Monsieur Hisanobu HASAMA, Ambassadeur du Japon en Guinée, a procédé à la signature de deux Echanges de Notes, d’une part avec Son Excellence Madame Kanny DIALLO, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale, portant sur un projet de constructions scolaires, et d’autre part, avec Monsieur Edouard NIZEYIMANA, Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial en Guinée, portant sur un programme de cantines scolaires. Son Excellence Monsieur Ibrahima Kalil Konaté, Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, assistait également à l’événement.

Le premier financement concerne le Projet de construction d’écoles primaires et de collèges en zones urbaines, phase II. Ce projet, d’un montant de 1 913 000 000 Yens, soit 147 000 000 000 FG, va permettre la réalisation de 189 nouvelles salles de classe dans 12 établissements scolaires de la capitale. Le projet sera mis en œuvre par l’Agence japonaise de coopération internationale, JICA, qui a déjà une longue expérience de ces projets en Guinée, avec près de 700 salles de classe réalisée depuis 1991. Il s’agit de l’extension ou de la création de 9 écoles primaires et 3 collèges, dans les communes de Ratoma et Matoto. Ces réalisations viendront augmenter les capacités des établissements existants dans ces deux zones de forte urbanisation pour environ 17 000 élèves. Ces écoles seront également dotées d’un nouveau mobilier et de latrines.

Le deuxième financement concerne le programme d’aide alimentaire KR1, consacré notamment au programme de cantines scolaires en faveur des écoliers guinéens. C’est un don direct au Programme Alimentaire Mondial, qui exécute le programme de cantines scolaires à la demande du Gouvernement Guinéen. D’un montant de 450 000 000 Yens, soit environ 34 600 000 000 FG, ce don permettra l’achat de denrées alimentaires destinées à fournir un repas chaud par jour à plus de 81 000 enfants de 480 écoles dans les zones de plus forte insécurité alimentaire. Le programme des cantines scolaires contribue grandement aux efforts du Gouvernement Guinéen pour la scolarisation, en fournissant un repas aux élèves issus de familles en insécurité alimentaire, ce qui incite les enfants à rester à l’école et à poursuivre leur scolarité.

Ces deux projets rejoignent les principes définis par la Conférence Internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD, dont la 6ème édition a eu lieu en août de l’année dernière, au Kenya, et qui visent à la création d’une sécurité humaine de base pour les habitants des zones les plus défavorisées. Ils illustrent également la synergie développée depuis plusieurs années entre le Japon, la Guinée et le PAM.

Ambassade du Japon en Guinée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire