Connect with us

Politique

Le mouvement ‘’Nouvelle République’’ dit Oui à une nouvelle Constitution en Guinée

Dans la perspective de sa participation constructive au débat politique en République de Guinée, le mouvement « Nouvelle République » a animé, lundi, 1er juillet à l’hôtel de l’université Gamal de Conakry, une conférence de presse. But: donner la position du mouvement sur le projet d’adoption d’une nouvelle Constitution pour la Guinée.

Julien Dramou, président du mouvement a affirmé que « la Constitution actuelle est bancale et restreint la liberté des Guinées.

“C’est une Constitution exclusive qui dit la chose et son contraire. Est-ce que les jeunes guinéens sont satisfaits de savoir qu’ils ne peuvent pas se présenter à une élection nationale, y compris la présidentielle en Guinée tant qu’ils ne sont pas d’un parti politique? C’est la pire forme de violation de la liberté individuelle et collective au sein d’une nation. (…) Pour nous, au sein du Mouvement “Nouvelle République”, le professeur Alpha Condé, en proposant une nouvelle constitution et en ouvrant le débat défend la cause de la jeunesse guinéenne », a-t-il estimé. Ajoutant que « si notre constitution était viable et fiable, nous ne serions pas en train d’aller d’accord politique en accord politique au point d’oublier les lois du pays. Et nous pensons si notre constitution était fiable, les institutions nationales fonctionneraient correctement, elles  n’allaient pas se contredire, le système allait être souple, fluide, efficace et efficient. C’est à cela que nous devons parvenir ».

Le conférencier a assuré que le mouvement compte œuvrer jusqu’à l’adoption du projet de nouvelle Constitution avec ou sans le professeur Alpha Condé.

« Nous oeuvrerons aujourd’hui, demain jusqu’à ce que le projet de nouvelle constitution passe avec ou sans Alpha Condé. La Guinée doit être dotée d’une nouvelle constitution innovante. Nous attendons de cette constitution les innovations suivantes : Que le droit à tout citoyen guinéen jouissant de tous ces droits civiques et de bonne santé de pouvoir se présenter à tous les postes électifs de la nation; Nous demandons aussi que tous les mandats soient limités à un mandat renouvelable une fois. Que ce soit présidentiel, législatif ou communal; Nous demandons également l’obligation de l’Etat d’assurer l’éducation à tous les Guinéens et Guinéennes jusqu’à 18 ans et que cette éducation soit rendue obligatoire; Nous demandons l’accès universel à la santé pour tous les guinéens; Nous demandons aussi que le budget du chef de file de l’opposition soit inscrit au budget national et qu’il soit soumis au contrôle des corps de contrôle de l’Etat; Nous demandons la réduction du nombre des institutions républicaines; Nous demandons la suppression de toutes les mesures d’exclusion de notre constitution : nous devons avoir une constitution débarrassée de haine, débarrassée de rancœurs, débarrassé des positions politico-politiciennes ».

Au terme de son intervention, Julien Dramou a annoncé une candidature indépendante de son mouvement aux élections de 2020.

Selon une note remise à la presse, Le mouvement ‘’Nouvelle République’’ a pour but de contribuer à l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit en Guinée.

Maciré Camara

+224 628 112 098

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook