Connect with us

A la Une

Le parti de Lansana Conté se déchire, 7 ans après sa mort

Le PUP (parti de l’unité et du progrès), ancien parti au pouvoir en Guinée n’a pas survécu à son géniteur. A peine Lansana Conté, président de la République, mourut en décembre 2008, le parti a perdu l’essentiel de ses plumes. Puis ses os. Aujourd’hui, ce sont ses héritiers qui ont exhibé leurs biceps à la face du monde. C’était au siège de l’ex-parti présidentiel à Camayenne. Le parti respire ses derniers moments. Ce samedi, pendant que l’opinion s’attendait  à un anniversaire (24è) en douceur de la formation politique, des heurts ont éclaté. Autour d’une information non vérifiée : l’argent d’Alpha Condé offert au parti. La rue parle de 13 à 14 milliards de francs guinéens. Mais aussi pour le contrôle de la Présidence du parti. Des adversaires du président actuel Fodé Bangoura –les anciens ministres Moussa Solano et Cheick Amadou Camara- l’accusent de rouler sur du l’or au nom du parti. Accusation  balayée par l’ancien gardien du palais Sékhoutouréya. Aux dernières nouvelles, on dénombre 2 blessés et des dégâs matériels importants.  Les deux camps en opposition sont décidés à en découdre jusqu’à l’oraison funèbre du PUP, parti du général qui dirigea la Guinée d’une main de fer pendant 24 ans.
Par Mediaguinee

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter