Connect with us

Santé

Le pipi au lit: comment y faire face?

Published

on

L’énurésie touche principalement les enfants de 5 à 7 ans.

Le nourrisson n’a pas le contrôle de sa vessie. Il fait pipi, par réflexe, quand sa vessie est distendue. À l’âge de 1 ou 2 ans, l’enfant ressent quand sa vessie est pleine, mais n’est pas encore capable d’en maitriser sa vidange. C’est seulement entre 2 et 4 ans qu’il y arrivera. La propreté diurne (en journée) s’acquiert plus vite que la propreté nocturne. On parle d’incontinence urinaire diurne chez un enfant au-delà de 4 ans et d’énurésie (incontinence urinaire nocturne) quand l’enfant mouille encore son lit au-delà de l’âge de 5-6 ans.

Causes multiples
L’énurésie est un trouble qui touche principalement les enfants de 5 à 7 ans. Les petits garçons sont plus impactés que les fillettes (6 à 8,6% contre 3 à 4 % – chiffres ONE). Une incontinence nocturne « chronique » chez l’enfant peut avoir de multiples causes.

Pour une énurésie primaire (chez un enfant qui n’a jamais été propre), la maturation plus lente du système uro-génital est une cause facilement citée. En effet, pour devenir propre et ne plus mouiller son lit, le système uro-génital de l’enfant (ainsi que le système nerveux et musculaire qui l’entoure) doit être mature. Chez certains bambins, ce développement est parfois légèrement plus tardif. Pas d’inquiétude donc avant l’âge de 5-6 ans.

La génétique est aussi une cause qui peut expliquer l’énurésie. Lorsqu’il y a un contexte familial d’énurésie (un ou les deux parents ont été énurétiques durant l’enfance), la probabilité que l’enfant en souffre est très largement supérieure à celle de l’enfant dont les parents n’ont pas été énurétiques. Rassurer donc votre enfant si vous avez souffert de ce trouble. Le fait de savoir que ses parents ont eu le même problème que lui peut le déculpabiliser et le rassurer.

D’autres causes possibles sont les infections urinaires. Si votre enfant a des petits soucis d’incontinence (diurne ou nocturne), ressent des brûlures ou des douleurs lors des mictions, s’il y a présence de sang dans les urines, il faut consulter. C’est la première cause des énurésies dites secondaires (l’enfant a été propre, mais ne l’est plus).

Des facteurs psychologiques peuvent aussi être impliqués dans l’énurésie: une grosse dispute dans la cour de récré, l’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère, la peur du noir ou de se lever pendant la nuit, la perte d’un être cher ou d’un animal de compagnie,… Si votre enfant souffre d’énurésie, le dialogue est primordial pour, d’une part, le rassurer quant à ce trouble, mais d’autre part, essayer d’établir avec lui si quelque chose le perturbe ou lui fait peur.

Une énurésie peut aussi être due à une anomalie hormonale ou à une malformation de son arbre urinaire.

Quand consulter?
Il faudra consulter si votre enfant souffre d’incontinence en journée au-delà de 4 ans, s’il est énurétique (incontinence pendant la nuit) au-delà de 5-6 ans, s’il ressent des brûlures, des douleurs pendant la miction, si l’incontinence est secondaire (l’enfant a été propre, mais ne l’est plus),… Le médecin établira avec vous quelques mesures comportementales douces et s’il le juge nécessaire, un traitement médicamenteux.

Source: 7sur7

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook