Connect with us

Societé

Le professeur Babou Niang fait une démonstration de Kortets et d’empoisonnements ce dimanche

Contre la méchanceté et l’égoïsme, le professeur Babou Niang fait une séance de démystification des « Kortets » ou missiles africaines lanceurs de mauvais sorts ce dimanche 14 avril à partir 9h au Palais du peuple à Conakry.

Chef suprême de la magie africaine, le très renommé Babou Niang a déjà permis aux habitants de Conakry de bien s’informer sur la magie et la sorcellerie.

Pour cette conférence de clôture de son séjour dans la capitale guinéenne, il fait une nouvelle démonstration en pleine journée sur les différentes sortes de  magie et les raisons qui font que magie et religion ne vont pas de pair.

Le professeur Babou va aussi dévoiler comment les africains parviennent à entrer dans les cimetières pour confectionner les  « Kortets » et empoisonner leurs semblables avec.  Et par quels recettes les africains abattent un serpent venimeux, introduisent des grains de maïs dans sa gueule pour commettre du mal sur une personne innocente.

« Il existe 1638 sortes de kortets, dont 1400 sont originaires  du Manding, 200 sont de l’Israël et 38 de l’Egypte et de l’Ethiopie à travers les nomades peulhs », explique le professeur Babou Niang. « Mais le kortet dont nous allons parler ce dimanche, ce sont les kortets confectionnés ici dans le Manding, dans l’ancien Kouroussa, dans le plateau Soussou, dans les régions de Forécariah et  à Boké.»  

Pourquoi une telle séance publique de démystification en ce 3ième millénaire ? « Parce qu’il est temps que l’Afrique se réveille. Aussi, parce que ces pratiques ne vont jamais faire avancer le continent. Donc notre combat c’est de rejeter ce qui est mal et garder ce qui est  peut aider l’Afrique, ce peut guérir les maladies qui sont en train de faire des ravages à travers le continent noir. Car, celui qui fait du mal doit comprendre qu’il finira aussi très mal. C’est pourquoi aujourd’hui vous constatez que beaucoup de marabouts ont dans leurs familles des descendants qui ne valent rien, parce que ces marabouts ont passé tout leur temps à faire du mal à leurs semblables», répond le professeur Niang qui répète que l’entrée à la conférence du Palais du peuple est gratuite.

Quant aux scientifiques qui pensent que les « kortets », la magie et les mauvais sorts ce n’est pas vrai, le professeur Babou Niang rappelle que le prophète de l’Islam avait été victime d’un mauvais sort.  Il a fallu que Dieu envoie une sourate dans le Coran pour qu’il puisse s’en défaire et guérir.

Par Mamadou Samba Bah

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook