Le Secteur Minier Africain se retrouve à Bruxelles sous la modération de Kabiné Komara

Ce lundi 12 février 2018, débute à Bruxelles, en Belgique, et pour 3 jours, une importante réunion sur le secteur minier africain, à l’initiative du Secrétaire Général du Groupe des États Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) et de la Secrétaire Exécutive de de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA).

Les organisateurs ont sollicité le concours de l’ancien Premier ministre guinéen M. Kabiné Komara, comme Modérateur pour sa réunion ministérielle de Haut niveau, dans le but de bâtir des synergies entre les deux institutions et définir des domaines concrets de coopération entre elle dans le domaine minier.

Dans une lettre nous détenons une copie, les deux institutions justifient leur choix en ces termes : « Votre profonde connaissance des mécanismes multilatéraux, et votre maîtrise de la gestion des ressources naturelles et des principes de la Vision Minière Africaine dont vous êtes un des concepteurs, seront d’une grande utilité pour mener à bien les discussions et les délibérations de la Réunion de Haut Niveau ».

En plus des Ministres des Mines des États ACP et de leur Comité des Ambassadeurs, participent à cette réunion, l’Union Africaine, l’Union Européenne, la CEA, les Représentants d’Organisations Régionales et du secteur privé ainsi que des hauts cadres des pays membres. Ces derniers plancheront pendant les deux premiers jours sur les documents à soumettre à la réunion Ministérielle de Haut Niveau.

Les conclusions des assises de Bruxelles devront conforter l’Afrique à mettre sur pied sa future institution continentale dénommée Centre Africain de Développement Minier.

Sékou Keïta

 

 

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire