Connect with us

Societé

L’imam de Labé contre le viol des mineures : ‘’Dieu va châtier tout le monde à cause du péché des violeurs’’

Published

on

AUDIO. Le viol sur des mineures prend de l’ampleur en Guinée. L’imam de la mosquée centrale de Labé Elhadj Badrou Bah a fustigé avec force le viol sur mineure dans sa région où, en l’espace de deux semaines, deux petites âgées entre 4 et 7 ans ont été violées à Labé et à Mamou.

« Ceci ressemble à de l’animosité. Même chez les animistes, on enregistre peu de viol sur une fillette de 4,5, et 6 ans. C’est pourquoi je qualifie cela d’animosité, vous allez m’excuser si la qualification est trop. Même chez les animaux, les relations intimes se font entre ceux qui ont atteint l’âge de le faire, jamais les animaux ne satisfont leurs libidos sur les petit (e)s. Maintenant si l’être humain se livre à ces genres de chose, c’est inhumain. Les mots me manquent pour qualifier ce comportement, c’est effrayant, mais nous n’allons pas baisser les bras, nous allons tous nous donner les mains pour combattre cela. D’ailleurs si nous nous referons sur les principes islamiques, ces auteurs de viol sur mineurs ne doivent même pas vivre parmi les gens, mais nous allons nous rabattre sur la loi qui nous régit tous », dit le premier imam de Labé.

Poursuivant, le petit-fils de Thierno Aliou Bhoubha Diyan a rappelé que la fornication est un péché. Ajoutant que si le viol prend de l’ampleur dans un pays, Dieu risque d’abattre sa colère sur tous les citoyens.

« Violer une mineure, fille ou femme est un péché, la fornication est interdite. Plus grave maintenant, abuser des petites filles, si ces actes ignobles prennent de l’ampleur dans un pays, surtout si le pays est à majorité musulmane, Dieu va châtier les autres citoyens à cause du péché de ces violeurs », rappelle l’inspecteur régional des affaires religieuses. Avant de lancer un appel aux familles et aux autorités pour prendre cette situation à bras le corps.

« Si tu mets des enfants au monde, l’éducation de ta progéniture t’incombe. Tu ne peux pas dire qu’elle n’arrive pas à éduquer ses enfants, Dieu ne va pas l’accepter, tu vas répondre de cela un jour. Les autorités aussi doivent faire beaucoup attention, ils ont une grande responsabilité. Ils sont les garants de la sécurité des citoyens, surtout des enfants, donc ils vont s’arrêter à l’au-delà devant Dieu pour se justifier, s’ils avaient pris à la légère cette situation ils risqueront gros », conclut le très respecté imam ratib de la grande mosquée de Labé.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

+224 620 44 25 83

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités