Lola : un militaire dégaine son arme et tue un cultivateur

A Lola, un militaire en service à la société West africa a dégainé 3 coups de fusil sur un cultivateur.

A Gbouela, localité située à la frontière guinéo-ivoirienne, dans la sous-préfecture de Zoo, dans Lola, un militaire guinéen du nom de Mohamed Camara, caporal-chef a tiré lundi dernier sur un cultivateur dans son champ.

Selon nos informations, le caporal-chef détaché à la société minière West africa quittait la base militaire de Borata pour aller opérer dans un campement à Goila, sis à la frontière guinéo-ivoirienne.

Ce lundi donc, aux environs de 19 heures, ce militaire après avoir fini son opération dans le campement et ayant sur lui un lourd bagage dont un poulet a été surpris par un certain Pierra Théa. Ce dernier qui venait voir son champ pendant que le caporal-chef cherchait à s’en aller, lui demande : qui était présent dans ces environs ?

Le militaire se voyant surpris a envoyé directement trois coups de fusil à l’aide de son PMAK sur le front du monsieur qui tombe. Le tireur le laisse gisant dans le sang et repart.

Informée, la population de Goila en furie a voulu en découdre avec le militaire. Mais grâce à la vigilance de la gendarmerie de Lola, le présumé criminel sera transféré à N’zérékoré pour des fins d’enquête.

Le corps de la victime a été remis à ses parents pour son inhumation.

Siméon Pierre Théa laisse derrière lui 5 enfants et une veuve en grossesse avancée.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire