L’opposition républicaine sort ses griffes, étale ses exigences

L’opposition républicaine conduite par Cellou Dalein Diallo de l’UFDG a étalé ce lundi plusieurs griefs contre la Ceni mais aussi contre le pouvoir. Au total, cinq exigences que sont la suspension de sa participation à la mise en place des démembrements de la CENI, le rejet du chronogramme des élections,  le rejet de la CENI actuelle ont été portées à la connaissance de l’opinion. A côté, elle annonce dans la foulée la marche de « toutes les femmes de l’opposition », le 12 avril prochain du Port de Conakry au Ministère de la Justice mais une nouvelle opération « ville morte », le 14 avril. La dernière s’est soldée par un échec.

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire