Louis M’Bemba Soumah au congrès du SLECG : ‘’certains énergumènes ont beaucoup pensé et divagué pour se dire que le vrai SLECG était mort’’

Au 6ème congrès du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) – profondément divisé -qui se tient en ce moment à l’ENAM de Coléah, Louis M’bemba Soumah, secrétaire général de l’USTG et président d’honneur de l’évènement a dit sa surprise d’entendre certains syndicalistes raconter sur les ondes des contrevérités.

« (…) Je suis d’autant plus heureux parce que certains énergumènes ont beaucoup pensé et divagué pour se dire que le vrai SLECG était mort mais, je crois c’est mal connaître le SLECG.  Voilà la preuve aujourd’hui, cela veut dire que le SLECG a bel et bien ses deux pieds plantés sur terre. (…) J’ai entendu des soi-disant syndicalistes raconter sur les ondes des radios toutes sortes de contrevérité en hésitant même pas à m’adresser des outrages de toute nature mettant ma personne sur la sellette. Je suis surpris que déjà venu aux syndicats, il n’y a moins d’un an d’en perturber le fonctionnement normal de cette organisation en se donnant de faux titre et de fausse qualité contournant du coup toutes les règles en la matière, en particulier les textes qui régissent le SLECG », dit-il devant les congressistes.

S’adressant au SLECG -acquis à Souleymane Sy Savané-, le secrétaire général de l’USTG, Louis M’Bémba Soumah a invité à poursuivre le combat : « je vous encourage de continuer à poursuivre votre combat pour des causes nobles pour lesquelles, nous nous étions engagés et pour lesquelles vous avez tous adhéré. Le SLECG ne mourra pas. Et nous autres membres fondateurs, sommes rassurés au regard des engagements que nous lisons sur vos visages et que vous réussissez infailliblement à franchir ces difficultés et à parvenir. Notre pays a besoin d’enseignant à la hauteur et pour cela, il faudrait que tous ceux qui exercent ces professions soient dans les conditions les meilleures (…) L’USTG, votre centrale mère n’hésitera pas un seul instant à vous accompagner pour que vous puissiez gagner le pari ambitionné dans le cadre de la promotion du secteur éducatif en Guinée ».

Ce congrès qui a ouvert ses travaux ce mercredi se poursuivra demain avec l’élection d’un nouveau secrétaire général du syndicat des enseignants.

Yaya Dramé

628-38-05-76

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Louis M’Bemba Soumah au congrès du SLECG : ‘’certains énergumènes ont beaucoup pensé et divagué pour se dire que le vrai SLECG était mort’’

  1. Sylla

    Vraiment je ne suis pas d’accord avec M’bemba Soumah. Vous êtes à la tête de ce syndicat dépuis je ne sais combien d’années.
    C’est ça qui tue les mouvements en Afrique. L’égoosme. Tout pour moi seul.

Laisser un commentaire