L’UFC de l’ancien ministre veut gommer son image de parti « remorqué »

Le secrétaire général de l’Union des Forces du Changement (UFC) Aboubacar Biro Soumah a fait savoir samedi dernier lors de l’Assemblée générale de son parti que désormais sa formation évoluera seule lors des différentes échéances électorales en Guinée.

« Nous avons reçu certaines informations que l’UFC est un parti qui est remonté par d’autres entités. Je voudrais préciser: ceux qui disent se trompent. Car l’UFC, est un parti qui a son indépendance, mais qui appartient à une entité appelée ‘’opposition Républicaine’’ », a-t-il précisé.

Selon lui,  être membre d’une opposition républicaine ou faire alliance avec une autre formation politique, « ne veut pas dire qu’on milite pour cette formation politique. Donc, nous voulons que l’équivoque soit levé. Car, le parti UFC a un bureau exécutif composé de 27 membres dont 12 fédérations à Conakry », a ajouté Aboubacar Biro Soumah.

« L’UFC, est un parti qui n’est pas remorqué par qui que ce soit. C’est un parti qui avait fait l’alliance, mais après les élections cette alliance est morte. Nous évoluons en tant que l’UFC (…) », a conclu le secrétaire général.

Par Yaya  Dramé

628-38-05-76

 

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “L’UFC de l’ancien ministre veut gommer son image de parti « remorqué »

  1. dramé Aboubakar

    mais il a parfaitement raison . Et c’est là que dire le mot chef de l’opposition est utopique . puis qu’il y a plusieurs partis d’oppositions et puis la plus part il n’ont pas les même façon d’accepter quelque chose en commun . Tout mes partis sont égaux sur tout lors des élections !

    Repondre

Laisser un commentaire