Connect with us

Societé

L’union des femmes de la Guinée forestière demande à Alpha Condé de doter la Guinée d’une nouvelle Constitution

L’union des femmes de la forêt pour la paix et le développement (UFFEPADE) a, ce vendredi à Conakry dans une déclaration rendue publique, demandé au président Alpha Condé de doter la Guinée d’une loi fondamentale votée par référendum avant la fin de son second mandat.

Ces femmes qui ont passé le message dans les différentes langues de la région forestière, avant lecture de la déclaration officielle, ont affirmé que le président Condé a le devoir et l’obligation supérieure de doter le pays d’une nouvelle constitution avant la fin de son mandat.

Selon la présidente de l’UFFEPADE, Marie Kolié, ‘’la constitution guinéenne actuelle, fruit de la période de transition, a le mérite d’avoir contribué à tirer le pays d’une période d’instabilité politique sans précédent, et mettre en place les institutions républicaines actuellement en vigueur« .

Cependant, a-t-elle poursuivi, « force est de constater qu’elle comporte beaucoup d’insuffisances. C’est pourquoi en sa haute qualité de premier président démocratiquement élu de la Guinée indépendante, le professeur Alpha Condé a le devoir et l’obligation supérieure, avant la fin de son second mandat, de doter le pays d’une loi fondamentale votée par référendum par le peuple souverain de guinée ».

C’est dans ce contexte, dit-elle, « nous, femmes de l’union de la Guinée forestière, sommes engagées avec détermination à soutenir les actions du professeur Alpha Condé dans le processus de mise en place d’une nouvelle constitution ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook