Connect with us

Santé

Lutte contre le paludisme : la stratégie de la chimioprévention saisonnière chez les enfants vulgarisée aux médias

Published

on

La coordination du programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) en collaboration avec Catholic Relief Services, Speak Up Africa a organisé ce jeudi 4 juillet 2016, une conférence de presse autour du thème : ‘’ La chimioprévention du paludisme saisonnier chez les enfants de 3 mois à 5 ans.‘’ C’était dans les locaux de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG) en présence de plusieurs invités.

Animée essentiellement par le coordinateur national adjoint du programme national de lutte contre le paludisme, Dr Timothé Guilavogui, cette conférence de presse avait pour objectif principal de vulgariser la stratégie de la chimioprévention du paludisme saisonnier (CPS) en vue d’une meilleure implication des médias dans la sensibilisation des populations bénéficiaires.

IMG_20160804_101547

Selon le conférencier, la Guinée a obtenu des subventions d’UNITAID d’une durée de trois ans (2015-2017) pour assurer la mise en œuvre de la chimioprévention saisonnière du paludisme (CPS) dans les huit (8) préfectures (Gaoul, Koundara, Mali, Tougué, Koubia, Dinguiraye, Siguiri et Mandiana). Cette subvention, explique-t-il, est exécutée par Catholic Relief Services et mis en œuvre par le programme national de lutte contre le paludisme pour assurer l’administration des traitements dans les zones ciblées.

IMG_20160804_115216

‘’ La première phase de la chimioprévention du paludisme saisonnier réalisée en 2015 dans les districts sanitaires de Gaoul, Koundara, Mali, Koubia, Tougué et Dinguiraye a permis d’obtenir une couverture moyenne de 96% d’administration de la SP/AQ chez les enfants de 3 à 59 mois. Dans l’optique de l’augmentation de la couverture géographique et administrative nationale de la chimioprévention du paludisme saisonnier, la deuxième phase 2016, du projet ACCESS-SMC se caractérise par son extension dans la région sanitaire de Kankan dont Siguiri et Mandiana sont les préfectures sanitaires concernées. Elles (préfectures) complètent ainsi la liste des huit préfectures éligibles pour cette stratégie de prévention du paludisme en Guinée ‘’, dira-t-il entre autres.

Poursuivant, il a mentionné qu’en 2016, la campagne de la chimioprévention du paludisme saisonnier couvrira ‘’ 431 034 enfants âgés de 3 mois à 5 ans dans les préfectures précitées. L’objectif principal visé est d’atteindre au moins 95% des enfants ciblés durant la période allant de juillet à octobre 2016. ‘’

IMG_20160804_100508

Il a par ailleurs informé que les produits contre le paludisme sont gratuits dans les structures sanitaires du pays et que l’utilisation des moustiquaires imprégnées récemment distribuées aux populations est fondamentale pour prévenir ladite maladie (paludisme).

A noter qu’aux côtés du conférencier, qu’il y avait entre autres la présence du Directeur général de la Pharmacie Centrale de Guinée, Dr Moussa Konaté, Dr Eugène Kama Lamah du projet ACCESS SMC/CRS, de la Directrice des programmes SPEAK UP AFRICA, Dr Fatou NDOYE, du point focal CPS PNLP, Dr Souleymane Diakité et du Directeur préfectoral de la santé de Koubia.

 

Youssouf Hawa Keita

+224 666 71 30

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook