Macky Sall sur l’affaire Karim Wade: “il n’est pas question de lui accorder une amnistie”

Le président de la République, Macky Sall met fin à la polémique sur l’affaire Karim Karim. Depuis qu’il a annoncé que le fils de l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade, pourrait sortir de prison avant la fin de l’année, les commentaires vont dans tous les sens. Certains sont allés même jusqu’à polémiquer sur une possible amnistie. Le Président Sall vient de couper court à ces discussions.

Pour lui, il n’est pas question d’amnistier l’ancien ministre d’Etat. “J’ai décidé de libérer Karim Wade pour des raisons humanitaires. Son élargissement dépend entièrement de moi, mais il n’est pas question de renoncer à la poursuite de la traque ni même de lui accorder une amnistie”, a-t-il fait comprendre dans un communiqué, ce mardi 21 juin, aux membres du Secrétariat exécutif national de son parti, l’Alliance pour la République (Apr).

Selon le document exploité par nos confrères du journal l’As, le chef de l’Etat est d’avis que “la création de l’Ofnac, la réactivation réussie de la Crei, les condamnations de personnes reconnues coupables d’enrichissement illicite, les saisies opérées par la justice et celles en cours, sont une victoire symbolique de la lutte contre l’impunité. Ce combat est à poursuivre avec toujours la même fermeté, la même détermination et dans le respect des principes régaliens qui gouvernent l’état de droit”.

Senego

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire