Connect with us

Politique

Mafanco : le procès des membres du mouvement « Amoulanfé renvoyé à huitaine pour les plaidoiries et réquisitions

Published

on

Les débats se sont ouverts ce lundi 1er juillet 2019 au tribunal de Mafanco, dans l’affaire des deux membres du mouvement « Amoulanfé », Oumar Bella Baldé et Ousmane Sacko.

Poursuivis pour trouble à l’ordre public, les prévenus Oumar Bella Baldé et Ousmane Sacko ont comparu. A peine les débats ont commencé, l’affaire a été renvoyée à huitaine.

Pour Me Alsény Aissata Diallo, c’est déjà une victoire. « Après les débats de fond, après toutes les questions posées par les parties, le dossier est renvoyé à huitaine pour les plaidoiries et les réquisitions des avocats de la défense. Déjà, on peut s’estimer heureux, vous avez vu le temps que le débat a pris, les faits sont tellement clairs, déjà notre victoire se fait sentir avant même les plaidoiries et les réquisitions, avant même que le dossier ne soit mis en délibéré. Donc, nous avons le pressentiment que nous sortirons victorieux et gagnants de cette bataille judiciaire », a dit l’avocat.

Le dossier est renvoyé à huitaine sur demande du parquet, chose normale pour la défense qui estime n’avoir aucune crainte. « C’est son droit de demander le renvoi. Nous, nous pensons que rien n’a empêché le parquet de faire ses réquisitions, absolument rien. De toute façon, nous n’avons aucune peur, aucune crainte quant à nous de la défense, nous avons le sentiment que nous sortirons victorieux de cette bataille judiciaire ».

Le 16 juin dernier, la police faisait irruption dans l’enceinte du siège de la Maison des Associations et ONG de Guinée (MAOG) pour interrompre la cérémonie de lancement du mouvement « Amoulanfé ». Deux personnes avaient été arrêtées ce jour et mis en liberté provisoire.

A noter que le Mouvement « Amoulanfé » est farouchement opposé à un changement ou modification de l’actuelle Constitution.

Maciré Camara

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités