Mali, triste visage : les affrontements ont fait 21 blessés dont 3 par balles et 17 boutiques vandalisées

On en sait un peu plus sur les affrontements qui ont eu lieu hier vendredi 17 juin entre manifestants et les hommes du colonel Issa Camara à Mali, préfecture très enclavée située au nord de Labé, en Moyenne Guinée. Le bilan est de 21 blessés (admis à l’hôpital préfectoral parmi lesquels un fonctionnaire de la Justice de Paix, un animateur de la radio rurale locale)  dont 3 par balles et plusieurs dégâts matériels importants. Selon Aliou Bah, le président de la section préfectorale de l’Oganisation guinéenne des droits de l’homme (OGDH) à Mali, des boutiques ont été attaquées, certaines ont été incendiées par les hommes du colonel Issa Camara, des panneaux solaires vandalisés par les citoyens, au moins 17 véhicules ont été caillassés à la gare routière de Mali. Le bilan risque de s’alourdir vu les tentions qui restent encore vives. Pour Aliou Bah, les familles des militaires logées dans les quartiers ont été chassées de la ville et seraient en ce moment même au camp militaire. Le gouverneur  de région Sadou Keita, accompagné du  commandant de la deuxième zone militaire de Labé  sont à pied d’œuvre pour ramener le calme. Ils ont rendu visite aux victimes à l’hôpital. Nous y reviendrons.

Amadou Tidiane Diallo, correspondant régional Labé, Moyenne Guinée

620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire