Mamadou Mansaré accepte le litre à 10 000 fg mais exige ‘’10 millions sur le salaire de chaque travailleur’’

Les lignes commencent à bouger dans les négociations entre le gouvernement, syndicats et le patronat autour de l’augmentation du prix du carburant à la pompe à 10.000fg. Ce jeudi au Ministère de la fonction publique où se tiennent les négociations, les syndicats disent accepter les mesures d’accompagnement proposées par le gouvernement, mais ils exigent une augmentation de 10 millions fg sur le salaire de chaque travailleur guinéen. Du côté de la partie gouvernementale, l’on a demandé 48 heures, le temps pour elle de se référer et de revenir autour de la table le mardi prochain.

 Alia Camara, inspecteur général du travail :  aujourd’hui, les verrous ont sauté, nous sommes en train de discuter des mesures d’accompagnement

« J’avoue qu’on sort de cette réunion content, vu qu’il y a eu une petite avancée. Au niveau notamment des positions des uns et des autres. Donc ce matin, nos partenaires syndicats ont finalement accepté de discuter des mesures d’accompagnements. Quelques propositions dans ce sens ont été faites, notamment en termes d’amélioration des conditions salariales, tous secteurs confondus, en termes d’amélioration notamment des pensions de retraite. En termes d’amélioration également du SMIC. Ce sont ces trois éléments qui ont été soulevés par la partie syndicale. Le gouvernement a pris bonne note de cette nouvelle avancée. Jusqu’ici nous étions bloqués au niveau des préalables, le syndicat avait toujours sollicité que le gouvernement revienne à 8000 fg. Donc aujourd’hui les verrous ont sauté nous sommes en train de discuter des mesures d’accompagnement. Le gouvernement a pris bonne note des nouvelles propositions du syndicat, la partie gouvernementale a donc demandée 48h, le temps pour elle de se référer et de revenir autour de cette table le mardi prochain« .

Mamadou Mansaré, porte-parole de l’intercentrale : ‘’nous demandons pour tous les secteurs 10 millions sur le salaire de chaque travailleur »

« La nouvelle directive, c’est d’amener à ce que tous les travailleurs adhèrent au mouvement de grève. C’est-à-dire chaque fois qu’on parle de 8000 fg le prix du litre, le travailleur ne sait pas ce que sait que comme 8000fg le litre parce que tout le monde n’a pas de véhicules, mais une fois que tu dis à quelqu’un que sur son salaire il faut 10 millions pour qu’il puisse vivre, je crois que chacun va sentir. C’est pourquoi le mouvement syndical a demandé que si le gouvernement tient à ces 10.000 fg, on demande à notre tour et cela est non négociable, la grève aussi est non plus suspendue il faut qu’on soit très clair, la grève reste maintenue. Nous demandons pour tous les secteurs, c’est-à-dire public, privé, mixte 10 millions sur le salaire de chaque travailleur. C’est-à-dire que toi si tu as 440 milles à Espace, Espace doit pouvoir te payer à 10million 440 mille francs pour que tu puisses vivre aujourd’hui décemment. Le patronat était représenté, le gouvernement représenté. La multiplication à 100% des pensions civiles et militaires y compris les pensionnés qui sont au niveau de la caisse nationale de prévoyance sociale, ainsi que les pensionnés de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ».

Ensuite, le Salaire Minimum de Croissance (SMIC) qui était de 440 mille soit multiplié par 3 pour permettre aux citoyens lambda de vivre décemment. On nous a dit que nous sommes sortis de notre rôle régalien qui est l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, nous sommes revenus sur ces conditions. Et enfin, on a demandé que ce pouvoir d’achat-là soit maintenu c’est-à-dire les 10 millions de francs guinées, qu’il ait l’homologation   des denrées de première nécessité, riz, sucre, huile, tomate, etc., ainsi que les matériels stratégiques, tôles, ciment, peinture, etc. Voilà la nouvelle donne ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “Mamadou Mansaré accepte le litre à 10 000 fg mais exige ‘’10 millions sur le salaire de chaque travailleur’’

  1. Observateur

    Bein à l’allure je crois qu’il vaut mieux travail tout seul. Je me bat pour créer une petite entreprise avec un financement minimum et je dois payer mes futurs travailleurs à 10.000.000 gnf chacun !!! Vous plaisanter j’espère. Finalement votre revendication c’est pour faire fuir les investisseurs non de Dieu! Continuer et les entreprises ferons comme Rusal.Tout le monde dehors et point final.

Laisser un commentaire