Mamou : forte mobilisation pour la célébration du 72ème anniversaire de la FAO et de la 37ème journée mondiale de l’alimentation

A l’instar des autres pays membres de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la Guinée a célébré ce lundi 16 octobre 2017, le 72ème anniversaire de la FAO et la 37ème Journée Mondiale de l’Alimentation sous le thème : ‘’Changeons l’avenir des migrations. Investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural.’’

C’est la préfecture de Mamou qui a abrité cette année les festivités de ces évènements sous la présidence du ministre d’Etat, ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République et ministre par intérim de l’Agriculture, Youssouf Kiridi Bangoura qui s’est fait représenté par le Directeur national de l’Agriculture, Mohamed Lamine Touré.

Aux côtés du représentant du ministre, on notait la présence du représentant de la FAO en Guinée, Mohamed Hama Garba, la représentante de la CEDEAO en Guinée, le gouverneur de la région administrative de Mamou, du Directeur général des unités militaires agro-industrielles de l’armée guinéenne, Colonel Mamadou Sandé, les préfets de Mamou, de Dalaba et de Pita, de l’ensemble des Directeurs des services centraux du Ministère de l’Agriculture et de plusieurs autres invités de marque.

Ces deux évènements ont été couplés avec la 20ème édition de la campagne TELEFOOD, dont les organisateurs, les objectifs sont entre autres : Sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur la situation alimentaire et nutritionnelle des populations et mobiliser des ressources en faveur du fonds spécial TELEFOOD pour financer des projets communautaires en faveur des petits producteurs vulnérables.

Dans son intervention de bienvenue, le gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Diallo a, après avoir remercié le gouvernement et les partenaires pour le choix porté sur la ville carrefour (Mamou) pour abriter les festivités de ces deux évènements, dira que cette préfecture recèle d’importantes potentialités agricoles. Mais, affirme-t-il, l’enclavement de certaines zones de production constitue un handicape dans l’acheminement de la production vers les zones de commercialisation et de consommation.

‘’Si ce handicape est surmonté, cela permettrait à notre région de participer activement au l’atteinte de la sécurité alimentaire. C’est le cas notamment de Farinta qui est grenier de la préfecture de Mamou qui est situé à la frontière de la Serra Leone’’, dira entre autres le gouverneur avant de louer l’effort des partenaires bi et multilatéraux qui interviennent selon lui, dans le domaine rural.

Pour sa part, le représentant de la FAO en Guinée s’est réjoui de la bonne disposition prise par les autorités régionales, préfectorales et communales de Mamou pour la tenue desdites festivités. Selon lui, ‘’le slogan de la journée mondiale de l’alimentation de cette année (16 octobre), “Changeons l’avenir des migrations. Investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural”, affronte les causes structurelles des vastes mouvements de populations dans le but de régulariser et ordonner les flux migratoires en toute sécurité. Ce thème est d’autant plus pertinent aujourd’hui que les nombres de victimes de sous – alimentation dans le monde sont à nouveau en hausse après avoir affiché un recul pendant des décennies. Selon le rapport “L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2017” (SOFI), 815 millions de personnes souffraient de la faim en 2016, soit 38 millions de plus qu’en 2015 (777 millions). Cela tient en grande partie à la recrudescence des conflits, des sécheresses et des inondations. Les conflits ont mené le nord-est du Nigeria, la Somalie, le Soudan du Sud et le Yémen au bord de la famine et ont déclenché une insécurité alimentaire aiguë au Burundi, en Irak et ailleurs.’’

Parlant des conflits, il a tenu à préciser : ‘’Les conflits, la pauvreté rurale et le changement climatique exigent une attention grandissante car ce sont autant de facteurs qui exacerbent les migrations de détresse, lesquelles engendrent tout un entrelacs de problèmes d’ordre moral, politique et économique pour les migrants, leurs communautés d’accueil éventuelles et les points de
transit. Nous avons tous des racines et peu d’entre nous souhaitent s’en défaire. De fait, même dans les situations les plus extrêmes, les gens préfèrent rester chez eux’’
, a souligné Mohamed Hama Garba.

De son côté, le patron des unités militaires agro-industrielles de l’armée a mentionné avec force que son service est un instrument de travail du département en charge de l’Agriculture dans l’atteinte des objectifs sectoriel du gouvernement sous la clairvoyance du président Alpha Condé. ‘’ Notre pays vient de fêter son 59ème anniversaire et jusqu’à présent, nous importons plus de 300 mille tonnes de riz. Chose qui n’est pas normale, car nous disposons assez de potentialités agricoles pour relever le défi dans ce secteur. C’est le lieu pour moi de remercier le président Alpha Condé pour les nombreux efforts déployés en vue de changer complètement la donne’’, a mentionné entre autres le Colonel Mamadou Sandé.

Prenant la parole au nom de son ministre, le Directeur national de l’Agriculture a remercié et félicité l’ensemble des invités pour, dira-t-il, l’attention particulière accordée à cette fête. A l’en croire, le thème retenu cette année pour cette célébration met l’accent sur la migration et la sécurité alimentaire.

‘’Il est important de souligner que la source de la migration telle que nous la connaissons en Afrique, réside en premier lieu dans la pauvreté, les conflits et les changements climatiques. Chaque homme a droit au bonheur, dont la recherche pousse certains à la migration. Or, le bien être peut et doit d’abord se construire chez soi, car les pays d’accueil des migrants ont eux aussi construits leur bonheur par le travail’’, dira Mohamed Lamine Touré, avant de remercier tous les partenaires pour leur accompagnement en faveur de la Guinée.

La cérémonie a pris fin par la remise des prix aux jeunes athlètes qui se sont distingués lors de la course TELEFOOD et la visite des différents stands érigés par pour la circonstance.

 

 

 

 

Youssouf Keita, envoyé spécial à Mamou

+224 666 58 71 30

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire