RDC: Mandat d’arrêt contre l’opposant Katumbi

L’opposant congolais Moïse Katumbi, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, a été formellement inculpé dans une affaire de « recrutement de mercenaires », et est « sous le coup d’un mandat d’arrêt », a-t-on appris jeudi de source officielle à Kinshasa. Le chef d’inculpation est l' »atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État », a précisé le parquet.

 
 

« M. Katumbi est inculpé. Le parquet [général de la République démocratique du Congo] a rendu sa décision. M. Katumbi ne jouit plus de sa liberté, il ne peut plus faire n’importe quoi, il est sous le coup d’un mandat d’arrêt », a déclaré Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

Interrogé sur la question d’une éventuelle arrestation de M. Katumbi, M. Mende a ajouté: « tout dépend maintenant de l’appréciation de la justice s’il faut le transférer ou pas » à Kinshasa.

« Ca peut être la résidence surveillée ou une incarcération », a encore dit le porte-parole.

Les autorités congolaises avaient annoncé le 4 mai l’ouverture d’une enquête visant M. Katumbi après l’arrestation de quatre de ses gardes du corps, dont un Américain.

Selon certains de ses proches, M. Katumbi se trouvait jeudi après-midi dans un hôpital de son fief, Lubumbashi (sud-est).

Source: Belga

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “RDC: Mandat d’arrêt contre l’opposant Katumbi

  1. Sylla

    Mais au diable kabila.
    Tchoco tchoco,tu quitteras le pouvoir en 2016.
    Merde. Quitte le pouvoir.
    15 ans suffit. Le Congo qui a tout pour être une grande puissance mondiale,souffre à cause de ton incompétence.
    Même si tu lances un mandat d’arrêt contre Jesus Christ,tu quitteras le pouvoir.
    Au revoir Kabila en 2016.

Laisser un commentaire