Manifestation à Conakry : un véhicule du Groupe Evasion Guinée incendié à la Casse de Madina

Conakry sous tension, ce lundi suite à une grève déclenchée depuis le 12 février dernier par le syndicat des enseignants. Une situation qui a plongé la capitale dans un effroi. Des médias n’ont pas échappé à la furie des manifestants. C’est le cas d’une équipe de journalistes d’Evasion Guinée qui a été prise en otage et leur véhicule de reportage incendié par les manifestants à la Casse de Madina, fief dur du parti au pouvoir. L’information a été confirmée à Mediaguinee par un journaliste « victime des faits ».

Joint par notre rédaction, notre confrère Sidiki Bangoura, cadreur à Evasion Guinée a expliqué : « on est venus à la Casse, on était dans la voiture. Nous étions venus faire le constat, on a trouvé les manifestants, nous avons essayé de prendre des images. Mais dès que nous sommes venus, ils n’ont pas essayé de savoir c’est quel média. Ils ont commencé à dire : « c’est les médias, c’est eux qui racontent du d’importe quoi ». Ils ont incendié notre véhicule, nous étions 5 dans le véhicule. On nous a pris en otage, c’est grâce à une équipe de la gendarmerie qui était à côté. Ce sont eux qui nous ont sauvés. Au moment où je vous parle, nous sommes au Pm3 de Matam« .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire