Manifs de l’opposition : ‘’après chaque manifestation, nous les voyons brandir les cadavres des Guinéens comme trophée de guerre’’ (BPN du RPG)

Le bureau politique national du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) a rendu publique ce vendredi 16 mars 2018, une déclaration dans laquelle, il a vigoureusement condamné le comportement de l’opposition républicaine qui, selon lui, se réjouit de la mort des jeunes guinéens lors de ces différentes manifestations.

C’était dans les locaux du siège national du parti sis au quartier Gbessia en présence de plusieurs membres du bureau politique national. Par la voix de son secrétaire administratif, Lansana Komara, le parti (RPG arc-en-ciel) a interpellé tous les Guinéens de ‘’ne pas se laisser piéger par ses politiciens assoiffés de pouvoir qui sont près à marcher sur le corps des enfants pour atteindre leur but.’’

A l’entame, il (le parti) précise que ‘’c’est le moment de savoir qui est qui et qui fait quoi dans ce pays. Après avoir suivi la déclaration du procureur de la République près du tribunal de première instance de Dixinn, loin d’influencer et faire immixtion dans les affaires judiciaires, nous pensons qu’aucun patriote conscient ne peut rester indifférent devant une telle situation. Celle de la perpétuation, la violence ou de la violation des lois et des décisions de justice. Vous devriez savoir quand l’eau est trouble, les poissons ne se voient plus. Nous souhaitons que l’eau soit enfin claire pour qu’on sache maintenant qui est qui et qui fait quoi dans ce pays. A allure actuelle, nous voyons que les choses sont un peu plus précises. La déclaration du M. le procureur hier pour nous, le RPG arc-en-ciel, nous souhaitons que les enquêtes aillent jusqu’au bout pour qu’en fin la vérité jaillisse. Pour que ceux qui se servent des cadavres d’autrui pour atteindre Sékhoutouréya soient désormais démasqués. Après chaque manifestation, nous les voyons brandir les cadavres des guinéens comme trophée de guerre. Quel sinistre !’’, s’interroge-t-il.

Poursuivant, le parti au pouvoir se pose les questions suivantes : ‘’De ce fait, nous nous posons la question de savoir pourquoi qu’après la manifestation des jeunes et femmes à Kaloum le bilan était zéro mort ? Pourquoi à chaque fois que l’UFDG organise une manifestation, il y a des morts ? Alors nous pensons que l’heure de la vérité a sonné. Le peuple de Guinée voit tout et il n’est pas dupe. Notre peuple fait confiance en sa justice et en ses magistrats. Nous devons laisser la justice faire son travail en toute liberté et sérénité pour que la lumière soit faite sur ce dossier brûlant…’’

Par ailleurs, le RPG arc-en-ciel interpelle les femmes et les jeunes en ces termes : ‘’En attendant, nous invitons les femmes de Guinée à la vigilance. Nous leur demandons de ne pas se laisser piéger par ses politiciens assoiffés de pouvoir qui sont prêts à marcher sur le corps de leurs enfants pour atteindre leur but. Aux jeunes de Guinée, nous leur demandons de ne pas se laisser manipuler par les mêmes véreux prêts à occuper le fauteuil présidentiel à n’importe quel prix. Conscients qu’ils ne peuvent plus gagner le pouvoir par les urnes, les responsables de l’UFDG dirigés par Mamadou Cellou Dalein Diallo usent de la violence comme moyen d’accession au pouvoir en organisant de soi-disant marche pacifique qui n’ont rien de telle. C’est le lieu pour nous de mettre au courant l’opinion nationale et internationale des agissements de l’UFDG et rendons responsable l’UFDG des conséquences de leur démarche. Nous rappelons de passage que l’Etat a le monopole de la contrainte et que force ne doit rester qu’à la loi ou de justice judiciaire à l’autorité desquelles, tous les citoyens sont soumis…’’ 

Par Yaya  Dramé et Maciré Camara

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires


TAG


5 thoughts on “Manifs de l’opposition : ‘’après chaque manifestation, nous les voyons brandir les cadavres des Guinéens comme trophée de guerre’’ (BPN du RPG)

    1. lansana souare

      Mais écoute l’heure est grave on n’est pas en campagne électorale, le RPG arc-en-ciel doit cesser ses enfantillages, les guinéens ont besoin de discours fort, discours qui rassure les citoyens, le cas du Mali est tout prêt, ce de la même manière que TOUMANI TOURE a mis le Mali dans la merde de consensus en consensus foulant aux pieds les lois et règlements de la république, Alpha Condé n’est pas plus démocrate qu’ALASSANE OUATRA ou un Macky Sall, pourquoi là-bas on ne fait pas de pagaille ?

  1. Rachid LY

    J’ai vu les « pièces à conviction » présentées par le Procureur Sidi Souleymane Ndiaye. Un simple clic montre que toutes ces photos (exception faite de deux où on voit GRENADE avec une arme, dans une pièce sombre…) sont tirées de la page facebook du détenu. Une page facebook que n’importe qui peut visiter.
    A moins donc de donner à l’opinion d’autres preuves, celles présentées ne sont nullement un scoop. Moi qui pensais que tout cela était le fruit d’un travail minutieux des enquêteurs, je tombe des nues quand je découvre que ces images sont extraites, sans le moindre effort, par quelqu’un sagement assis derrière son ordinateur.
    Attention : Je ne dis pas que GRENADE n’est pas coupable; mais j’estime que tout ce « brouhaha judiciaire » n’est pas assez convaincant; surtout qu’il y a eu un précédent : la même justice avait, avec tapage et tambour, monté en épingle le dossier du meurtre de Mohamed Koula Diallo (paix à son âme). Tous les indexes s’étaient tournés vers l’UFDG dont plus d’une vingtaine d’éléments avaient été embastillés, emprisonnés et livrés à la vindicte. Malgré les protestations de ce parti, « on » s’était forgé la conviction qu’il était coupable. Mais au finish, tout cela s’était dégonflé comme une baudruche. On en aurait souri si des malheureuses personnes n’avaient été privées de leur liberté pendant deux ans, l’une trouvant même la mort pendant sa détention… Tous les gardes arrêtés avaient été libérés; les deux principaux accusés (Sow et Keita) seront acquittés après un procès. Le seul condamné (par contumace – les absents auraient-ils toujours tort?) sera Thianguel BA. Pour complicité. Alors même que la justice n’a pas été capable de dire qui est l’auteur principal.
    La justice dit qu’elle a ouvert l’enquête. Tout le monde demande qu’elle aille jusqu’au bout. Pour que les criminels – qui qu’ils soient – soient condamnés à la hauteur de leur forfaitaire et pour que les Guinéens ne soient plus endeuillés par des individus sans foi ni loi et qui ne se préoccupent guère de la Guinée et du vivre ensemble de son peuple.

    Rachid LY

  2. Denise

    Ce qui est sur nous on ne le connaissait pas ce bandit et heureusement que la police a fait ce que toutes les polices du monde entier font aujourd’hui: recherche de preuves via Facebook car c’est l’une des meilleures sources à l’heure actuelle et bravo car nous autres on aurait jamais su et vu les complicités entre un grand bandit lourdement armé (alors qu’il travaille pas dans la police) avec Dallein et cie.
    Vive la justice

Laisser un commentaire