M’Bady Kouyaté, le grand maître de la kora a rejoint sa dernière demeure : les mots de Jean Baptiste Williams

Le grand maître de la kora M’Bady Kouyaté a rejoint ce mardi sa dernière demeure. La Guinée a rendu hommage à l’un de ses plus illustres fils. Jean Baptiste Williams, directeur national de la Culture, sur son mur Facebook a eu des mots… Emouvant !!!

mbady-k

« Hommages, témoignages, sur fond sonore mélodieux d’une dizaine de Kora, prières, bénédictions, procession et recueillement ultime à la mémoire du Très Cher Regretté Elhadj M’Bady Kouyaté, Grand Maître de la Kora, Artiste Patrimonial de la République de Guinée, membre fondateur de l’Ensemble Instrumental et Chorale National (4 janvier 1961), du Ballet National Djoliba (1964), digne remplaçant de Bakary Sissoko au sein des célèbres Ballets Africains (1968). De son vrai nom Yeli Ibrahima Kouyaté, il porte le prénom de son géniteur (père) qu’il n’a pas connu parce que décédé peu après sa naissance vers 1934 à Kanfarandé (Boké). Le sobriquet de M’BADY devenu plus courant aurait été donné par les femmes à Conakry. Son talent fut découvert par le Président Saifoulaye Diallo dans un village de Télimélé, ensuite par Sory Kandia avec lequel il fit la campagne du référendum (septembre 1958) à Youkounkoun. Il nous laisse 3 veuves et 8 enfants dont entre autres, Kalil, Lanfia, Kandia Kora, Sekou Kora, Koudou, Oumar, M’Bemba et son neveux Bâ Cissoko. Ibrahima « M’Bady » Kouyaté décédé le vendredi 21Octobre 2016, a rejoint sa dernière demeure ce mardi 25 Octobre 2016 au cimetière de Cameroun après la prière à la Grande Mosquée Fayçal de Conakry. Dors en paix l’artiste. Gringo. »

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire