Connect with us

Societé

Me Mohamed Traoré sur le nouveau code civil : ‘’il serait utile à l’avenir que les projets de textes qui touchent aux fondements même de la société soient précédés d’une enquête’’

Les débats sur le nouveau code civil guinéen ne retombent pas. Me Mohamed Traoré, ancien bâtonnier de Guinée, sur sa page Facebook soutient que les députés ont essayé de trouver la solution médiane mais préconise désormais que ‘’les projets de textes qui touchent aux fondements même de la société soient précédés d’une enquête à défaut d’être soumis à une consultation populaire’’…

« On pourrait dire que le nouveau code civil fait de la monogamie le principe et la polygamie l’exception: la polygamie serait interdite sauf si……
Par ce texte, les députés ont essayé de trouver une solution médiane dans le but de rapprocher les différentes positions. Tenir compte de nos us et coutumes sans être rétrograde. Il n’est pas certain qu’ils y soient totalement parvenus au regard du débat-parfois stérile- que suscite le texte.
Mais aucun texte juridique ne peut être entièrement satisfaisant car c’est une œuvre humaine. Si c’était le prix à payer pour qu’on ait enfin un nouveau code civil, tant mieux. Il serait cependant utile à l’avenir que les projets de textes qui touchent aux fondements même de la société soient précédés d’une enquête à défaut d’être soumis à une consultation populaire. »

Mediaguinee

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook