Mentionné dans les Panama papers, le président de Chili Transparent démissionne

Gonzalo Delaveau, le président de Chili Transparent, membre de l’ONG anti-corruption Transparency International, a démissionné lundi après avoir vu son nom apparaître dans le scandale mondial des Panama papers qui lève le voile sur un vaste système présumé d’évasion fiscale.

Son nom figure parmi les 200 structures fantôme liées au Chili qui ont été créées par le cabinet panaméen Mossack Fonseca, au côté de chefs d’entreprise, sportifs et un ancien ministre, selon le Centre d’enquête journalistique (Ciper) qui a participé à l’opération Panama papers.

Gonzalo Delaveau était président par intérim de Chile Transparent et devait quitter son poste dans une semaine.

Etant donné qu’il me reste une semaine, que je ne peux même pas continuer en tant que directeur (de l’ONG) et le mal qui a été fait à l’institution, je pense qu’il est bon de faire un pas de côté, a déclaré cet avocat de profession sur CNN-Chile.

L’enquête planétaire des Panama papers, réalisée par une centaine de journaux, a révélé des avoirs dans des paradis fiscaux de 140 responsables politiques, stars du football ou milliardaires et suscité une onde de choc mondiale.

AFP

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire