La mère d’Ibrahima Sory finalement au siège de l’UFDG : ‘’Elhadj Cellou m’a dit de patienter et de le suivre’’

Après la condamnation, lundi dernier, de son fils à 18 mois de prison ferme pour injures, diffamation et outrage au chef de l’Etat, la mère d’Ibrahima Sory Camara de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) se dit optimiste. Elle l’a déclaré samedi au siège du principal parti d’opposition en compagnie des membres de sa famille.

Pour Mariama Gallé Diallo, les soutiens qu’elle a reçus depuis l’incarcération de son fils lui permettent de ne pas être inquiète pour son enfant qui purge actuellement sa peine à la maison centrale de Conakry.

« Je suis venue remercier Elhadj Cellou Dalein avec tous ses militants en passant par les auditeurs et tous les amis de Ibrahima Sory, je suis venue vous remercier tous.

Tout ce monde qui s’est levé pour suivre mon fils, c’est ce qui a fait que son arrestation ne m’a pas inquiétée. Aujourd’hui Ibrahima Sory est détenu, mais son arrestation ne m’inquiète pas, parce que j’ai vu beaucoup de personnes qui se battent pour sa cause, ils le soutiennent en prison, ils soutiennent aussi sa famille. Si tout cela est fait, on ne peut pas rester les bras croisés, il faut qu’on vienne ici pour vous remercier. Nous sommes ensemble, nous n’avons pas perdu espoir », a-t-elle dit lors de l’assemblée générale hebdomadaire de l’union des forces de Guinée (UFDG).

Accompagnée de sa belle-fille et sa petite-fille,  Mariame Gallé a  indiqué que son fils est victime d’une ‘’injustice’’.

« Aujourd’hui, Ibrahima Sory Camara est dans l’injustice. Que Dieu fasse qu’il sorte dans cette injustice, il n’y a pas de prospérité sans souffrance. Je ne regrette rien, ma famille, les amis d’Ibrahima Sory et moi ne regrettons rien. Elhadj Cellou Dalein m’a dit de patienter et de le suivre. Il m’a dit que c’est moi qui ai mis Ibrahima Sory Camara au monde mais le cas d’Ibrahima Sory repose sur lui. Lui et sa femme Hadja Halimatou Diallo, c’est ce qu’ils m’ont dit. Depuis ce jour, nous patientons et nous attendons. Nous sommes contents de tout le monde, de tous les 37 députés, toutes ses délégations sont passées chez nous. Cela nous a permis de relever la tête, ce jour il y avait d’autres personnes là-bas, eux ils sont du RPG, mais ils m’ont dit que je ne dois avoir aucun regret.

Nous sommes derrière Elhadj Cellou Dalein. Je suis venu juste vous remercier et vous dire que je n’ai aucun regret, que Dieu aide Cellou Dalein, que Dieu fasse en sorte qu’Ibrahima Sory sorte de l’injustice », a-t-elle prié devant une foule nombreuse qui l’a appaludie.

Thierno Sadou Diallo 

(+224) 626 65 65 39

 

Commentaires

commentaires




2 thoughts on “La mère d’Ibrahima Sory finalement au siège de l’UFDG : ‘’Elhadj Cellou m’a dit de patienter et de le suivre’’

  1. Sylla

    De quelle injustice parle t’elle?
    Votre fils s’est levé pour lancer des accusations de gauche à droite.
    On l’a amené au tribunal pour donner des preuves. Il n’a donné aucune preuve.
    Naturellement il a été sanctionné comme le dit la loi .
    Où est l’injustice?
    Dans l’autre article vous dites que vous ne faites pas la politique.
    Mais on se rend compte maintenant que vous faites éffectivement la politique.

  2. Chatons la vérité

    Tous les complots du pouvoir Sekou Touré a montant sont réels.
    Comment peut on dire que c’est un acte d’injustice avec des preuves.
    Oh mon Dieu

Laisser un commentaire