Mines : la convention minière de la Société des Bauxites de Guinée signée

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya et le président de Monaco Ressources Group, Axel Fisher ont procédé ce lundi 14 mai 2018, à la signature de la convention de base portant sur la construction et l’exploitation de la mine de Bauxite et de la raffinerie d’alumine de la Société des Bauxites de Guinée (SBG SA). C’était dans les locaux du département en charge des Mines et de la Géologie en présence de plusieurs invités de marque.

Selon nos informations, la signature de cette convention fait suite à l’obtention d’une concession minière d’une durée de 25 ans, après que Société des Bauxites de Guinée ait mis en évidence, une mine de bauxite d’une réserve de plus de 300 millions de tonnes dans la zone de Garafiri.

‘’Avec une première production commerciale prévue pour 2022 et un investissement de plus 1,4 milliards de dollars, Garafiri sera le plus grand projet intégré Bauxite-Alumine jamais réalisé en Guinée. En quoi consiste le projet ? Une mine de bauxite d’une réserve de 300 millions de tonnes dans la zone de Garafiri à 220 km à l’Est de Conakry à proximité de la ville de Lisan. Une mine qui aura une capacité de production annuelle de 8 millions de tonnes dont 3 millions de tonnes par an de bauxite directe exportable. Cinq (5) millions de tonnes par an de bauxite destinées à la transformation en alumine. Une raffinerie d’alumine d’une capacité de production de 1.6 millions de tonnes par an’’, nous informe-t-on.

Dans son allocution de circonstance, Axel Fischer Président de Monaco Ressources a salué le gouvernement guinéen avant d’indiquer : ‘’Le complexe aura un effet certain sur l’économie guinéenne avec à la clef la création de 1.800 emplois directs et 6000 emplois indirects pendant la phase  de l’exploitation. 10.000 directs et indirects seront créés  pendant la phase de construction (…) Ce projet est certes complexe, mais avec la volonté et l’appui du Gouvernement guinéen je suis convaincu de notre réussite. Les partenaires de la Société des Bauxites de Guinée mettront tout en œuvre pour respecter les obligations qui sont les leurs. L’investissement que nous réalisons dans le cadre du projet SBG est la preuve de notre confiance en la Guinée et à son gouvernement.’’

Présent à la cérémonie, le ministre du Budget s’est réjoui de cette signature avant d’affirmer qu’en phase d’exploitation, le projet générera en moyenne 72 millions de dollars de taxe annuelle sans compter selon lui, les taxes liées à l’importation et l’exploitation.

‘’Je pense que c’est un projet très important sans compter que les 8000 emplois directs et indirects créés généreront aussi des revenus qui seront taxables. C’est un projet très important dans la mesure où ça va directement vers l’alumine plutôt que de se limiter à la bauxite. Notre préoccupation c’est de voir comment réduire la dépendance de notre économie vis-à-vis du secteur minier. Donc s’il y a une société qui décide parallèlement à son activité minière de développer des activités agricoles pour nous c’est une aubaine’’, dira entre autres Mohamed Lamine Doumbouya.

Pour sa part, le ministre des Mines et de la Géologie a salué les efforts fournis par son département et les responsables de cette société minière pour l’aboutissement rapide des choses. ‘’Nous avons constaté avec plaisir que cette société s’engage à aller directement à la transformation de la bauxite en alumine. Sans compter les infrastructures accessoires à réaliser dans le cadre de la mise en exploitation du projet, mais aussi d’appuyer le secteur agricole qui permettront de créer des emplois largement au-delà des emplois miniers’’, dira en substance le ministre Abdoulaye Magassouba.

Par Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

Commentaires

commentaires


TAG


Laisser un commentaire