Mines : l’opérationnalisation du fonds de développement économique local au cœur d’une rencontre à Conakry

‘’Atelier de formation et d’information sur le fonds des sociétés minières pour le développement économique et local.’’ C’est le thème d’une rencontre qui s’est tenue ce mercredi 9 mai 2018, dans un réceptif hôtelier de la place sous la présidence du ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba qui avait à ses côtés plusieurs de ses cadres techniques.

Organisé par le département en charge des Mines et de la Géologie, cette rencontre de formation et d’information a regroupé des participants venus des différentes zones minières et ces participants ont passé en revue plusieurs thématiques dont la présentation du décret présidentiel et l’arrêter conjoint MATD/ MMG portant modalités de constriction, de gestion et de contrôle du FODEL ; Simulation  sur les calculs et répartitions des ressources du FODEL et de la présentation du manuel  des procédures  administratives, financières et comptables du comité d’appui à la gestion du FODEL.

Dans son allocution d’ouverture des travaux, le ministre Abdoulaye Magassouba a déclaré que ‘’le fonds de développement  économique  local a été institutionnalisé dans le nouveau code minier en ligne avec la volonté du président de la République le Pr Alpha condé de pouvoir assurer les retombées pour les communautés locales. Donc aujourd’hui nous avons un atelier qui porte non seulement sur la présentation du mécanisme de mise en œuvre de ce fonds  de développement économique local, mais aussi sur la validation du manuel de procédure parce qu’il y a une instruction très claire au niveau du président, au niveau du premier ministre que ces fonds soient utilisés  dans toute transparence et au bénéfice effectif des communautés…’’

Poursuivant, il (le ministre Magassouba) précise que cet atelier est d’une importance capitale dans le cadre de l’opérationnalisation effective de ce fonds de développement économique local en prélude  à la mise en place des conseils communaux.

‘’Nous nous apprêtons à ce que ce fonds puisse être effectivement opérationnel et qu’il soit utilisé sur la base de procédure claire et transparente pour que l’utilisation soit connue de tout le monde et que les administrateurs qui seront  chargés de l’exécution des projets rendent comptent non seulement au niveau des communautés, mais aussi au niveau de l’administration nationale…’’

Par Youssouf Keita

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire