Minute de silence en mémoire des victimes de Mamou : ‘’je n’ai pas de leçon de cœur à recevoir de quelqu’un’’, dit Kondiano à Fodé Oussou

Les élus du peuple étaient divisés vendredi à l’hémicycle autour des tragiques accidents de la circulation survenus cette semaine à Mamou, en Moyenne Guinée qui ont fait au moins 24 morts.

Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire les libéraux démocrates a plaidé pour l’observation d’une minute de silence pour les 24 victimes de ces deux accidents. Cette demande a aussitôt été rejetée par le président de l’assemblée Claude Kori Kondiano dit qu’il n’a pas de leçon de cœur à recevoir de quelqu’un.

« Hier, le problème a été posé et ce matin, la presse a récupéré à sa manière en racontant n’importe quoi. Vous avez tous appris à me connaître, ça fait 5 ans qu’on est ensemble. Je n’ai pas de leçon de cœur à recevoir de quelqu’un. Quelqu’un s’est substitué hier à moi pour faire ce que vous faites et je n’ai pas réagi parce que j’estime que conformément aux procédures et règlement intérieur, c’est au président qu’il appartient de prendre certaines initiatives. Ne me donnez pas de leçon de cœur, pardon », a t-il réagit.

Cette réaction a été soutenue pas les députés de la mouvance présidentielle mais a provoqué l’ire des députés de l’opposition.

Après cet incident, la plénière du parlement s’est poursuivie et la minute de silence a été ignorée.

Thierno Sadou Diallo, depuis le Parlement

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire