Connect with us

Societé

Ligne Conakry-Dubréka : ‘’ces wagons ont été obtenus dans un cadre inouï’’ (DGA chemins de fer)

Published

on

Le Ministère des transports, à travers la direction générale des Chemins de fer, a procédé ce mercredi, 18 septembre à la présentation des voitures du futur train Conakry-Dubréka. Au nombre de quatre, ces wagons d’une capacité de 72 places assises chacune visent à résoudre le problème de mobilité de la population guinéenne.

Selon Mohamed Fonfïn Diakhaby, directeur général adjoint de la société nationale des chemins de fer de Guinée, cela permettra aux travailleurs de venir à l’heure à leurs postes de travail. Voir ci-dessous vidéo…

« Aujourd’hui, nous sommes à bord d’une des voitures voyageuses qui a été commandée par la société nationale des chemins de fer. Il y en a quatre, cela traduit la volonté du ministre d’État en charge des transports d’améliorer le transport public et la mobilité des populations de la capitale et ses environs. C’est des wagons qui ont une capacité de 76 à 78 places assises. Ce qui signifie que cela va beaucoup aider la population, et ils seront mis sur l’axe Conakry kilomètre 5 de Dubréka. Le problème de mobilité est un problème extrêmement important, ça permettra aux travailleurs de venir à l’heure à leur poste de travail, ça permettra à tout un chacun de bénéficier un peu du service de transport public. Ces wagons, nous nous réjouissons à plus d’un titre de les recevoir, et une fois encore l’intérieur nous satisfait, nous sommes heureux de voir que les populations guinéennes vont trouver un moyen de transport à moindre coût, et qui va tourner dans les conditions de sécurité et de sûreté. C’est un grand acquis pour la Guinée, et nous espérons que la population va se réjouir de cet acquis. Cet important acquis rentre dans le cadre de notre coopération avec la Suisse ».

Il fut un temps, l’achat de ces wagons avait provoqué assez de remous sur les réseaux sociaux, poussant certains à mettre en doute la viabilité de ce train de plus de cinquante ans. Interrogé sur la question, le directeur général adjoint répond : « il y a eu beaucoup de commentaires autour de ces wagons, mais ces wagons ont été remis en neuf. Ils peuvent encore circuler une cinquantaine d’années. Ça été remis en neuf en 2015, ils ont roulé jusqu’en 2016, ça signifie que nous pouvons les utiliser si nous nous en occupons très bien encore pour plus de cinquante ans. Ce train date des années 60 je suis d’accord, mais je vous dirais que la Guinée en tant république date de 1958 et la Guinée existe toujours. Ça été remis en neuf en 2015, la durée de vie peut être encore de 50 ans. On ne peut pas occulter cela, c’est de la technologie. Il y a des trains qui roulent cent ans ailleurs, il n’y a pas de raison que nous disions que ça a roulé (…) Mon souci dans cette affaire c’est quoi ? C’est un appel que nous devons lancer à nos populations pour la salubrité du tronçon Conakry PK5, et du tronçon Conakry-Kagbèlen. Le dépôt d’ordures sur la voie et sur l’emprise ferroviaire, ce n’est pas une bonne chose. Le train passager est différent du train minier. Il exige beaucoup plus de condition de sécurité et de sûreté. Invitons les populations pour que le train tourne régulièrement, à ne pas jeter les ordures sur la voie. Cela ne se fait nulle part, et acceptons aussi de ne pas le faire chez nous.

Ces wagons ont été obtenus dans un cadre inouï, c’est-à-dire pratiquement c’est un don pour avoir dépensé 5000 francs suisses qui correspondent pour les quatre wagons et un conteneur de pièces de rechange.

Dans leur espace, à cause de certaines conditions à créer pour la population à mobilité réduite, ces wagons n’étaient pas appropriés. A cause également du fait qu’ils passent beaucoup plus à l’électrique, ces wagons n’étaient plus appropriés. Nous, on en a besoin parce que l’écartement métrique chez eux n’existe plus », a-t-il affirmé.

Concernant la mise en ligne de ce train Mohamed Fonfïn Diakhaby a indiqué que le ministre des transports serait en négociations avec la direction de RUSAL en vue de procéder à l’exploitation de ces wagons sur la ligne Fria.

Maciré Camara 

+224 628 11 20 98

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook