Connect with us

Politique

Mohamed Kaba du PADES sur le 3è mandat : ‘’les arguments avancés sont très légers et ne conviennent pas du tout’’

La question d’une éventuelle modification de la constitution devant permettre au président Alpha condé de briguer un troisième mandat, était ce samedi, 20 avril,  au centre de l’assemblée générale du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) au quartier Nongo, dans la commune de Ratoma.
Présidant la rencontre, le coordinateur général du parti de Dr Ousmane Kaba, Mohamed Kaba a soutenu que le PADES  est contre une modification de la constitution car, dit-il, les arguments avancés ne sont pas convaincants.
‘’ La stabilité d’un pays repose sur le respect de ses lois en l’occurrence la loi fondamentale. Quelles que soient les formes déguisées qu’ils vont nous présenter, que ce soit la modification de la constitution qui est d’ailleurs barricadée en certains points par rapport à l’article 27, nous disons non au 3ème mandat. Qu’il s’agit d’élaborer une nouvelle constitution dans les circonstances qui ne sied pas, nous disons non au troisième mandat. Qu’il s’agit de glisser le mandat comme on a fait avec les députés, nous disons non.  Il faut qu’on soit sérieux dans ce pays, il faut qu’on fasse attention.  On ne peut pas sacrifier la volonté ou l’avenir d’un pays pour la volonté d’une seule personne. Quelle que soit la volonté de cette personne, la vie des 12 millions ou des 13 millions de guinéens est plus importante que les desiderata d’une seule personne. Notre constitution n’est pas parfaite, nous l’admettons. Aucune œuvre humaine n’est parfaite. Les arguments avancés qui sont très légers ne conviennent pas du tout’’, a-t-il indiqué.
Mohamed Cissé
+224 623-33-83-57

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook