Le Mondial de Saliou Samb : Vendredi noir pour l’Amérique du sud…

Les Bleus ne sont pas tombés dans le piège uruguayen. Depuis le début de ce mondial, les coéquipiers de Luis Suarez nous ont servi des matches pourris, un style de jeu peu exaltant, mais ils parvenaient toujours à prouver cette efficacité redoutable qui a bâti leur réputation. Les Français n’ont certes pas sorti un match de rêve, ils ne m’ont pas encore rassuré (même si dans l’ensemble ils ont parfaitement maîtrisé la rencontre), mais ils ont gagné sans trembler, et c’est l’essentiel à ce stade de la compétition. Pour une génération de joueurs talentueux comme Raphael Varane, Benjamin Pavard, Kylian Mbappé ou Ngolo Kanté (immense), il est très important d’être parvenu à atteindre les demi-finales d’une Coupe du monde de football. On espère vivement qu’ils franchiront l’obstacle belge, une équipe qui sera très difficile à battre. Je pense d’ailleurs qu’intrinsèquement la Belgique est légèrement supérieure à la France, même si cela ne lui donne aucune garantie au vu du dénouement des deux quarts de finales, où mes favoris sont tombés. Pour l’Amérique du Sud qui a vu ses deux représentants s’écrouler, c’est un vendredi noir.

Dans le jeu, les Français ont réussi, ce qu’aucune équipe n’avait réussi jusque-là face à la Celeste (il est vrai affaiblie par l’absence d’Edison Cavani). Ne pas foncer tête baissée dans l’entonnoir uruguayen qui, jusque-là, aspirait l’équipe adverse pour mieux la bloquer, avant de lancer ses flèches en attaque. Ngolo Kanté a été très utile pour les Bleus dans son rôle d’infatigable récupérateur sur les seconds ballons. Sa position de sentinelle du milieu et son placement intelligent a rompu le lien entre le reste de l’équipe uruguayenne et Luis Suarez, l’attaquant qui pouvait réellement gêner la défense des Bleus. On l’a tous remarqué : Suarez a été hyper transparent. Après le premier but français sur coup de pied arrêté, l’Uruguay a tenté de réagir mais de manière trop poussive pour être réellement dangereuse. C’est d’ailleurs logiquement qu’elle a encaissé le second but qui a signé la fin des haricots. Je pense que les Bleus méritent amplement leur place en demi-finale. Quand on réalise qu’un Ribiery et Benzema sont absents du groupe, ce sera un véritable gâchis si la France sort du tournoi…

La rencontre de très haut niveau jouée entre le Brésil et la Belgique a tenu toutes ses promesses. Le Brésil, ultra dominateur, a encaissé deux buts en première mi-temps dont un contre son camp, ce qui lui laissait très peu de chances de revenir au score. Les contres et les retards dans le replacement défensif (Marcello !!!!!!) ont fait beaucoup de mal aux quintuples champions du monde. En seconde période, les Diables Rouges ont souffert, plié en encaissant un but, mais ils n’ont jamais rompu grâce à un Thibault Courtois en état de grâce. C’est ce qui fait la beauté du football ; cette marge de surprise qui permet à l’équipe plus faible d’avoir les moyens de battre son adversaire, même en étant outrageusement dominée. A mon avis, le Brésil aurait mérité mille fois de se qualifier avec cette tonne d’occasions nettes ratées, surtout en raison de mauvais choix ou par manque de chance.

La Belgique a joué un match intelligent mais éprouvant au plan physique. Eden Hazard, a été tout simplement monstrueux dans cette rencontre tactiquement maitrisé par le joueur de Chelsea. Ses prises de balles et ses courses judicieuses ont semé la zizanie dans le dispositif brésilien, surtout en première mi-temps. En seconde période, il a parfaitement géré l’avance de son équipe, en dépit de la domination insolente des Auriverdes.

Personnellement, c’est avec un pincement au cœur que je constate l’élimination du Grand favori de cette Coupe du monde. Je ne le regretterai jamais assez, en souhaitant que la Croatie, l’autre équipe d’artistes dans ce Mondial, ne trébuche pas. A très bientôt.

Saliou SAMB

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




One thought on “Le Mondial de Saliou Samb : Vendredi noir pour l’Amérique du sud…

  1. Sylla

    On s’en fout de la France,un misérable pays impérialiste qui emploie des nègres comme de la chair à ballon.
    Même si ce pays néocolonialiste traverse le guet-à-pens Belge, la France que Marigui Mansa régrette tous les jours d’avoir crée,ne remportera pas cette coupe du monde.
    Ce sera comme à l’Euro 2016 où le Portugal de Cristiano Ronaldo,a tué la france en france.

Laisser un commentaire