Connect with us

Societé

Mouctar, frère de Mamoudou : ‘’qu’on ne me dise pas que celui qui l’a tué est un fou. Il est marié et n’a pas tué sa femme, sa fille ni un Blanc’’

Published

on

Présent, vendredi, 26 juillet à la manifestation devant l’ambassade de France pour réclamer justice pour son jeune-frère universitaire Mamoudou Barry, tué après avoir été mortellement attaqué près de Rouen (France) par un individu, Mamadou Mouctar Barry a rejeté toute idée qui donnerait malade le meurtrier.

 »Aujourd’hui, ce que j’ai vu ici, vraiment je remercie tout le monde. Mamoudou a été assassiné et aujourd’hui il est parti. Nous qui sommes vivants, donnons-nous la main pour éviter les cas de racisme. Ce qui me touche de plus, Mamoudou a été assassiné en France, dans un pays de droit, un pays de démocratie. En pleine journée, il n’y a pas eu d’intervenant parmi tous ceux qui étaient à côté. C’est purement racial. Ce n’est pas de la politique, c’est purement racial. Je suis touché comme vous. On ne peut pas me dire que ce gars [le présumé meurtrier] est fou parce qu’il est marié et père d’une fille. Il n’a pas tué sa femme ni sa fille, ni un membre de sa famille, ni un Blanc.  Lorsqu’il a fait l’acte, il s’est caché. Quand un fou fait un acte, il ne peut pas le savoir. Le monsieur est rentré chez lui vers 3h du matin. Donc, on ne parle même pas de ça. On demande la justice, l’espoir de la famille, c’était Mamoudou », a-t-il dit.

Cette manifestation qui déroulée sans incident à Kaloum, centre administratif et des affaires de Conakry, a enregistré la participation entre autres des membres de la Maison des Associations et Ong de Guinée (MAOG) de Lansana Diawara et de plusieurs autres structures du pays.

Mohamed Cissé

+224 623-33-83-57

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook