Nouvelle compagnie Air Guinée : « rien n’est encore définitif »

Selon le journal panafricain Jeune Afrique, de passage à Abidjan, les dirigeants d’Airbus indiquent que le constructeur européen veut doubler ses ventes annuelles sur le continent dans les dix à vingt prochaines années, en passant de 25 à 50 avions.

Airbus, écrit JA, a également ouvert des négociations avec l’État guinéen pour soutenir la création de la nouvelle compagnie Air Guinée.

« Le gouvernement guinéen nous a sollicité, rien n’est encore définitif. Ce sont juste des discussions. Nous n’avons pas encore défini le montage financier, l’ampleur de la flotte et le business model », temporise Hadi Akoum, vice-président chargé des ventes en Afrique et au sud de l’océan Indien cité par Jeune Afrique.

Print Friendly, PDF & Email



One thought on “Nouvelle compagnie Air Guinée : « rien n’est encore définitif »

  1. Sylla

    Je demande au Président Alpha Condé de prendre un décret pour mettre en place une industrie aéronautique Guinéenne pour fabriquer des avions.
    D’ici 2020,nos premiers avions made in Guinée doivent décoller de l’aéroport D Conakry-Gbessia.
    Nos avions serons nommés Sanmakulun(Train de l’air)en hommage à l’incomparable chanson du grand Sory Kandia Kouyaté.
    Donc Président Alpha Condé,le peuple de Guinée veut ses avions d’ici 2020.
    Merci.

    Repondre

Laisser un commentaire