N’zérékoré: une réunion de crise pour mettre fin à l’insécurité, le préfet rappelle que des gens sont encore pendus…      

Face à la recrudescence de l’insécurité qui prévaut à N’zérékoré, au sud de la Guinée, les autorités communales ont convoqué une réunion d’information et de sensibilisation dans la salle de réunion de la mairie. Cette réunion qui a regroupé les autorités préfectorales, les chefs de quartier, les leaders religieux et les sages avait pour objectif d’envisager des voies et moyens pour mettre fin au grand banditisme.

Des vols, des attaques à mains armées, d’assassinats ciblés sont devenus de nos jours très fréquents dans la capitale de la région forestière. C’est pour mettre fin à cette triste réalité que les autorités ont convié toutes les composantes sociales à cette réunion qui s’est tenue mardi 10 mai dernier. Elle était placée sous la présidence d’honneur du préfet, Aboubacar M’Bopp Camara.

« Aujourd’hui, dans toutes les sous-préfectures de N’zérékoré, on pend les gens. Dans toutes les sous-préfectures, il y a des problèmes mythiques auxquels on doit affronter. Voilà des situations que nous vivons aujourd’hui », a déclaré le préfet de N’Zérékoré.

A l’issue de cette réunion, il a été décidé que les populations elles-mêmes assurent leur sécurité à travers des brigades de surveillance. Des brigades qui seront composées des jeunes des quartiers. A cet effet, des séries de sensibilisation sont prévues dans les différents quartiers de la ville pour informer les populations du bien-fondé de la création de ces brigades. Il a été aussi demandé à tous les chefs de quartier de veiller sur leurs quartiers respectifs en dénonçant tous les nids de bandits. Il reste à savoir si cette stratégie pourra mettre fin à la recrudescence de l’insécurité à N’Zérékoré.

Mamady 2 Camara, correspondant à N’Zérékoré

+224 628 64 84 23

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire