Obsèques des 4 militants tués : ‘’les agents savent qu’ils ne risquent rien en tuant un citoyen de Ratoma’’ (Dalein)

Le Président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est une nouvelle fois attaqué au régime du président Alpha Condé, l’accusant d’encourager les forces de l’ordre à tuer des citoyens de la commune de Ratoma, zone favorable à l’opposition.

Cellou Dalein Diallo qui s’exprimait lors de la cérémonie funèbre des quatre victimes de la violence politique de la semaine dernière, a précisé que  le gouvernement n’a jamais  prononcé une sanction contre un agent des forces de l’ordre pour ces violences.

On tue, on paralyse, on emprisonne les militants de l’UFDG, injustement, arbitrairement, il faut qu’on mette fin à ça

« Nous sommes convaincus que les forces de l’ordre ne seront jamais interpellées parce qu’ils ont tué les militants de l’UFDG, Monsieur Alpha Condé doit se considérer comme le Président de tout les Guinéens et veiller à ce que tous les citoyens de ce pays bénéficient de la protection de l’Etat. On tue, on paralyse, on emprisonne les militants de l’UFDG, injustement, arbitrairement, il faut qu’on mette fin à ça. Le gouvernement ne s’est jamais impliqué, il n’a même jamais cru prononcer une sanction administrative aux responsables de la police ou de la gendarmerie, parce qu’on devait les mettre en demeure pour que le lendemain on retrouve les coupables, parce que les ordres sont repartis en terme de responsabilité, mais nous n’avons entendu aucune suspension, rien de tout ça n’a été fait encore moins une compassion, c’est devenu insupportable pour les Guinéens attachés à une unité de la nation et de l’égalité des citoyens », a dit le chef de file de l’opposition guinéenne, ce lundi 19 mars 2018 à l’hôpital Ignace deen. Et d’ajouter : « J’ai dit que les cas Zackariaou, la première victime d’Alpha Condé, s’il y avait eu un traitement judiciaire qu’il fallait  avec une publicité suffisante, on en serait pas là. Les policiers, les gendarmes qui sont équipés par l’argent du contribuable, auraient réfléchi, ils allaient dire que je prends le risque d’être privé de ma liberté, d’être privé de mon emploi, d’être déshabillé et même radié de l’armée,  ils n’allaient pas faire usage d’arme à feu. Mais, ils savent que lorsque tu tues un militant de l’UFDG, un citoyen de Ratoma, tu ne risques aucune sanction », a-t-il ajouté.

Ce lundi 19 mars, l’opposition républicaine doit enterrer  quatre de ses militants tués par balles lors d’une manifestation politique sur l’axe Hamdallaye-Kagbélén

Thierno Sadou Diallo

(+224) 626 65 65 39

Print Friendly, PDF & Email



7 thoughts on “Obsèques des 4 militants tués : ‘’les agents savent qu’ils ne risquent rien en tuant un citoyen de Ratoma’’ (Dalein)

  1. kaba

    regarder vous bien Cellou il est content . sa veux dire que ce que son faut marabou qui ne conais rien le disait il faut que 100 persons soit tuer pour qu´il a rive au pouvoire est en bon voix , sa lui reste 6 persons pour avoire le pouvoire il est tres ravie de se enterrement

  2. Sylla

    Vous l’avez entendu nonnn
    « …Mais, ils savent que lorsque tu tues un militant de l’UFDG,UN CITOYEN de Ratoma, tu ne risques aucune sanction … »
    Ratoma est elle devenue une republique en Guinee’ pour avoir ses propres cityoyens?
    Quand Francois Soudan a parle’ de republique de Ratoma,qu’est ce que ces elements la n’ont pas vomi sur lui?
    Maintenant voila que la verite’ est sortie de la bouche du crapeaud.

  3. Lamarana Diallo

    De la manière dont le peuple juif à atteint son âge d’or, nous aussi nous l’attendre
    tuez nous comme vous voulez
    maltraitez nous
    dite sur nous ce que vous voulez
    vous ne changerez jamais notre courage d’aller vers l’avant

    1. Sylla

      @diallo ,
      Pourtant les peuls et les juifs n’ont rien en aucun,a part le phenomene du nomadisme.
      Les peuls sont dans leur majorite’ des musulmans,comme les palestiniens. Ils sont engages dans le commerce,comme les palestiniens.
      La violence et le sang sont repandu dans la culture peule. Dans notre jeunesse,quand nous on se battait avec nos poings,ceux qui etaient peuls parmi nous se battaient avec les couteaux et les machettes. C’est la culture du sang. Ils ne peuvent pas se battre a la loyale. Il faut toujours verser le sang.
      Comme les palestiniens.les peuls n’ont pas une grande culture de la tolerance,c’est pourquoi l’ethnocentrisme est tres rampant dans leur milieu. Il est possible dans toutes les ethnies en Guinee’,sauf chez les peuls.
      Il est tres difficile de s’integrer dans la culture peule. C’est encore chez eux que tu entends parler de « maitres » et « d’esclaves » . En plein 21eme siècle.
      Vous etes la seule qui est toujours si retrograde. Vous n’avez rien de commun avec les juifs. Peut etre un amour demesure’ pour l’argent et l’apparence physique. Mais physiquement meme,le peul ressemble plus au palestinien qu’au Juif.

  4. Guineenconakry

    même si la cimetière de cellou sera remplie il n’en aura jamais le pouvoir en Guinée Conakry non pas 100 personnes que son marabout lui a dit. tout ceux qui sortent pour manifester n’ont pas besoin de passeport pour effectuer un voyage sous terrain et je les souhaite un bon traversé sous terrain dans l’enfer.

  5. Denise

    Donc Lamarana si vous êtes comme le peuple juif qui a atteint l’âge d’or et ensuite pas respecté le pacte de Dieu et que ce même peuple fut maudit par la bouche de David (as) et Jesus (as), leur disant que le royaume de Dieu leur sera retiré et donné à un autre (Mohamedsws avec la descendance d’Ismael (as), donc ici tu reconnais que Dallein (traitre qui n’a pas respecté son pacte en falsifiant la signature de Conte et le décret présidentiel) limogé pour faute lourde et haute trahison n’aura aucune part aux délices de la Guinée bénie.

Laisser un commentaire