La Culture omise dans le discours de politique générale du PM : ‘’nous n’excluons pas de faire un sit-in devant la Primature’’ (Samba)

L’omission jeudi dernier de la Culture dans le discours de politique générale du Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana est en passe de devenir une pilule dure à avaler. Les hommes de la Culture y voient déjà un égard de mépris de la part du chef du Gouvernement. Mamadou Samba Bah, président de l’Union des journalistes et animateurs culturels de Guinée (UJACGUI) demande au Premier ministre de présenter publiquement ses excuses aux acteurs de la culture guinéenne. Faute de quoi, peste-il, ‘’nous allons faire un sit-in devant la Primature pour réclamer notre droit’’. Réaction…

« Les dirigeants guinéens viennent de prouver encore jusqu’où ils n’ont pas de considération pour la culture. Après Mohamed Saïd Fofana en 2014, c’est au tour du Premier ministre Kassory Fofana d’omettre la culture dans la politique générale de son gouvernement. Nous sommes vraiment déçus de lui, mais cette fois-ci nous n’accepterons pas, il faut qu’on sache pourquoi c’est toujours la culture qui est mise à l’écart. S’ils pensent que la culture est un secteur inutile, nous nous allons leur faire savoir qu’aucun secteur ne dépasse pas la culture dans notre pays. Ils n’ont qu’à demander ceux qui connaissent notre histoire, la culture a payé à un moment donné les fonctionnaires guinéens. Il n’y a aucun secteur pourvoyeur de revenus et créateur d’emplois comme celui de la culture.

Nous demandons à Kassory Fofana de présenter ses excuses publiques à tous les acteurs culturels de la Guinée. Nous lui demandons également de revenir sur cette politique générale du gouvernement, parce que nous on n’est pas d’accord. Sinon, nous allons faire un sit-in devant la Primature pour réclamer notre droit. Parce que c’est un droit pour nous que le secteur culturel soit considéré au même titre que les autres secteurs.

L’arrivée de Kassory avait suscité beaucoup d’espoirs chez les acteurs culturels, mais à cette allure-là, nous sommes vraiment déçus de lui, c’est un d’espoir total que nous éprouvons vis-à-vis de ce comportement.

C’est maintenant clair pour nous que les dirigeants guinéens se servent de la culture. Ils n’ont en aucun instant servi la culture.  C’est quand ils ont besoin de la culture pour asseoir leur politique, qu’ils viennent vers elle. Ça ne marche plus, nous avons compris votre jeu.

C’est vraiment déplorable pour nous. Aucune infrastructure culturelle digne de nom n’a été construite, pour ne pas dire qu’elle n’existe même pas. La culture a toujours évolué en parent pauvre en Guinée. Aucun soutien à l’endroit de nos artistes. Il faut donc que ça cesse, on en a marre de cette attitude de nos dirigeants. La culture pour nous, est notre identité. C’est la seule chose à travers laquelle on peut se glorifier partout dans le monde. Quiconque blague avec ça, nous allons nous mettre sur son chemin. Wassalam ».

Mamadou Samba Bah

Président de l’Union des Journalistes et Animateurs Culturels de Guinée (UJACGUI)

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire