Opération coup de poing contre les agences clandestines : ‘’ j’irai jusqu’au bout ‘’, promet Paul Moussa Diawara

Paul Moussa Diawara poursuit son opération coup de poing contre les agences clandestines et les panneaux publicitaires anarchiquement installés à Conakry. Ce mercredi 22 juin, il a procédé à l’enlèvement de certains panneaux non réglementés au niveau du carrefour du pont 8 Novembre.

Il y a pratiquement trois (3) jours que le patron de l’OGP et ses hommes ont déclenché cette importante opération qui commence déjà à porter fruit. Car, selon nos informations, les responsables des agences déjà cadenassées par la mission de contrôle auraient déjà contacté l’OGP pour se mettre en règle.

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

A en croire le DG de l’OGP Paul Moussa Diawara, ‘’ Cette opération qui a débuté lundi dernier se poursuit et se poursuivra dans les jours à venir. C’est une opération de longue durée, parce que comme vous savez, le secteur de la publicité en Guinée est un secteur qui est resté longtemps à l’abandon, qui n’avait pas la gestion qu’il fallait. Donc qui n’avait aucune représentation dans les communes, ni à Conakry, ni à l’intérieur. Donc, c’est un vaste chantier. Aujourd’hui nous sommes à la troisième journée, les opérations continuent. Nous avons donc procédé au contrôle dans certaines structures de publicité, d’autres panneaux ont été déguerpis qui ne respectent pas la norme, qui ne respectent  pas la réglementation éditée par l’OGP c’est une opération qui s’inscrit dans le cadre de nos reformes, du développement de ce secteur. À l’instar des autres pays, il faut que chez nous ça se passe de façon correcte en respectant les textes, en respectant les normes. Cette opération va permettre à ceux qui sont dans la légalité d’être à l’aise, c’est aussi permettre toute sorte d’implantation ‘’, précise-t-il.

Débutée donc lundi dernier, nombreuses sont des agences qui ont été fermées par la direction générale de l’OGP ‘’ pour non paiement de licence publicitaire. ‘’ Aujourd’hui des entreprises comme JMEI IMPRESSION et TOP SOFT font la queue à l’Office Guinéen de Publicité (OGP) pour se mettre dans les normes et régulariser leur situation.

KODAK Digital Still Camera

KODAK Digital Still Camera

Pour Paul Moussa Diawara ‘’ ne fait pas la publicité qui le veut, il y a des recommandations, il y a des conditions, il faut être de nationalité guinéenne. C’est des secteurs de petites et moyennes entreprises, porteuses de croissance et d’emplois et cce sont des secteurs qui sont protégés ‘’, ajoute-t-il, avant de préciser que les agences qui ont été prises pour non paiement de licence publicitaire ont juste 72 heures pour se mettre dans les normes.

Passé ce délai, leurs dossiers seront transférés vendredi 24 juin prochain et seront poursuivis devant l’agent judiciaire de l’Etat. Il n’y a aucun état d’âme, il n’y a aucune pitié. Nous ne sommes pas là pour gérer les humeurs des gens, notre objectif c’est de respecter et de faire respecter la loi. Et cela ne sera pas un feu de paille, j’irai jusqu’au bout.  Moi-même sur le terrain, je veillerais à ce que cette mission soit un succès, une réussite », a-t-il conclu.

Youssouf Hawa Keita

+224 666 49 71 30

 

Print Friendly, PDF & Email

Commentaires

commentaires




Laisser un commentaire