Oumar Tounkara du SLECG : ‘’de Kassa à Yomou, la grève est observée. Les images d’enfants en classe qui circulent sont fausses’’

Le numéro 2 du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est convaincu que les images diffusées montrant des enfants à l’école sont manipulées. Oumar Tounkara, responsable du SLECG à Kindia demande aux parents de garder les enfants à la maison jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée entre le gouvernement et les enseignants.

« Les enfants doivent rester à la maison jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé entre le gouvernement et le syndicat. Quand les enfants se retrouvent dans les salles de classes sans encadrement, personne ne peut savoir à quoi ça peut aboutir. Donc pour des raisons de sécurité, il faut garder les enfants à la maison car s’ils vont sans les enseignants, il n’y aura pas match et c’est vice-versa », dit-il.

« De Kassa à Yomou, le mot d’ordre de grève est observé, ceux qui font semblant de sortir des images fausses pour tromper les parents, c’est de la manipulation. Tant que le général Aboubacar Soumah ne va pas se prononcer pour dire que le mot d’ordre de grève est levé ou suspendu, tout ce qu’ils diront, c’est de l’intoxication et de la désinformation. La grève continue jusqu’à ce que notre revendication nodale, les 8 millions négociables, soit trouvée », martèle-t-il.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

623080910

 

Print Friendly, PDF & Email



Laisser un commentaire